Forum Bosnie et Balkans

Des salons de discussions consacrés à la Bosnie et aux autres pays des Balkans.

Vous devez vous inscrire pour participer à ce forum.
Accueil forums > Autres pays des Balkans >

RENCONTRE AUTOGESTIONNAIRE DES BALKANS


Le mardi 29 novembre 2016 à 19:11 #24473

RENCONTRE AUTOGESTIONNAIRE DES BALKANS

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1239
Site web

Du 28 au 30 octobre 2016, s'est tenue à Thessalonique la 2ème Rencontre euro-méditerranéenne de l'Economie des travailleurs, qui a eu lieu dans les locaux de l'usine autogérée de VioMe, et qui a rassemblée 500 représentants d'entreprises autogérées, d'organisations syndicales et d'associations, venus d'Espagne, du Pays basque, de Catalogne, d'Italie, de France, d'Allemagne, de Croatie, de Serbie, de Bosnie-Herzégovine, de Grande-Bretagne, de Pologne, de Turquie et d'Argentine.

La première Rencontre européenne a eu lieu en 2014 en France dans l'usine de Fralib (désormais Scop-TI) à Gémenos et avait réunit 200 participants. Au niveau international, il y a depuis 2007 des rencontres organisées en Amérique latine : à Buenos Aires en Argentine, à Paraba au Brésil et au Mexique. Elles sont concues comme un espace de rencontre et de débat entre des travailleurs et travailleuses, des chercheurs et militants autour de la problématique de de reprise d'entreprises en autogestion.

Il est essentiel de lier pratique et théorie, donc l'expérience des travailleurs et l'apport des intellectuels afin d'élargir le concept de l'"Economie des travailleurs" afin de permettre l'émergence d'une alternative autogestionnaire à partir des multiples mouvements de lutte qui se trouvent confrontés au capitalisme mondialisé.

L'usine VioMe dans la banlieue de Thessalonique a été reprise en mains par les travailleurs après sa fermeture en 2010. Depuis 2011, ils ont relancé la production (comme Dita à Tuzla) de produits ménagers (savons, détergents) en étant organisés en autogestion avec décisions collectives prises en assemblées générales. mise en place de réseaux de réseaux de soutien et de distribution solidaires, création d'un dispensaire en collaboration avec un camp de réfugiés voisin. Ils esquissent ainsi un autre modèle de société, basé sur l'autogestion, en réponse aussi à la crise sociale et économique.

Comme Dita à Tuzla, ils doivent aussi se battre au niveau juridique contre les propriétaires qui veulent vendre les terrains et bâtiments. Ils sont très peu aidés par le gouvernement grec, pourtant de gauche, qui a envoyé récemment la police contre eux lors d'une tournée militante.

Lors de la Rencontre d'octobre, la délégation française était composée de membres de l'Association Autogestion, de la SCOP-TI (ex-Fralib), les Amis de la Fabrique du sud de Caracassonne, de membres de l'Union syndicale Solidaires et de divers associations, dont Attac.

La première journée a été consacrée à la présentation de dix entreprises récupérées. La seconde journée a porté sur les valeurs et relations dans l'autogestion, l'économie des travailleurs, l'autogestion hors de la sphère productive, la construction de réseaux locaux et internationaux d'entreprises autogérées et la réappropriation du bien public.

La Rencontre s'est conclue sur la perspective de création d'un Fond de solidarité et l'échange de produits entre entreprises autogérées, dans le cadre d'un réseau mutualisé. Ces propositions issues du débat devront encore être validées au sein des diverses entreprises participantes.

Le prochaine Rencontre se tiendra en 2018 dans les locaux de Rimaflow à Milan.
Extraits de www.autogestion.asso.fr

Accueil forums > Autres pays des Balkans > RENCONTRE AUTOGESTIONNAIRE DES BALKANS
Informations du forum
Statistiques du forum :
Nombre d'utilisateurs : 892
Nombre de discussions : 1275
Nombre de messages : 16256
Informations utilisateurs
Dernier utilisateur inscrit : Amine
Membres en ligne : 0
Invités en ligne : 23
Actuellement en ligne :
bhinfo, l'actualité bosnienne Dzana
Tous droits réservés - Site, forum et blog auto-propulsés par un CMS fait maison