Forum Bosnie et Balkans

Des salons de discussions consacrés à la Bosnie et aux autres pays des Balkans.

Vous devez vous inscrire pour participer à ce forum.
Accueil forums > Actualité >

L'église orthodoxe serbo-Tchetnik du Montenegro


Le mercredi 01 mai 2019 à 10:23 #25962

L'église orthodoxe serbo-Tchetnik du Montenegro

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1336
Site web

Lors d'une excursion au Monténégro, nous avons été très surpris de voir sur l'église orthodoxe serbe de Kotor un drapeau serbe avec en son milieu l'écusson des Tchetniks : une croix avec 4 C.
C'est là une provocation évidente, qui passe sans doute inaperçue par la très grande majorité des touristes, notamment asiatiques, nombreux à Kotor au fond du très beau fjord bordé de montagnes, qui arrivent en masse par d'immenses bateaux de croisière.
L'indépendance du Monténégro, suite à un vote en mai, a été proclamée le 3 juin 2006,ce qui a scellé la fin de la dépendance envers la Serbie et donc de l'Union entre Serbie et Monténégro. Mais l'Eglise orthodoxe serbe possède toujours en 2019 le 93% du patrimoine orthodoxe : églises, monastères, terres et forêts du Monténégro.
Historiquement, l'Eglise orthodoxe du Monténégro a été subordonnée à l'Eglise orthodoxe serbe en 1918 lors de la constitution du Royaume des Serbes, Croates et Slovènes.
En 1967, il y a eu une première tentative de réhabilitation de l'Eglise du Monténégro, mais sans suite. En 1993, un important mouvement monténégrin réunissant des citoyens et fidèles qui étaient en profond désaccord avec l'Eglise orthodoxe serbe, qui bénissait les criminels de guerre qui sévissaient en Croatie et en Bosnie-Herzégovine, ont posé les bases d'une Eglise orthodoxe du Monténégro.
L'Eglise orthodoxe serbe du Monténégro a ouvertement soutenu l'agression perpétré par les forces serbes en Bosnie-Herzégovine. Des militaires du Monténégro y ont aussi participé, après avoir également contribué au bombardement de Dubrovnik.
En 1993, le président Bulatovic, ami de Milosevic, a ordonné la répression du mouvement indépendantiste, qui a finalement rallié la majorité des citoyens de cette ex-République yougoslave en 2006. Mais l'Eglise orthodoxe serbe du Monténégro, soutenue par un tiers des fidèles orthodoxes du Monténegro, est restée sous la domination de la Serbie.
Paradoxalement, le gouvernement du Monténégro veut rester neutre et plaide pour une réunification des deux Eglises, ce qui semble impossible vu ls très grande divergence qui existe au sein du monde orthodoxe entre le Patriarcat de Constantinople (Istanbul) qui a gardé une indépendance spirituelle et les Eglises russes et serbes qui ont basculé dans le nationalisme (amalgame entre Etat et religion).
Ce risque de dérive guette toutes les religions, comme le souligne notamment Rusmir Mamutcehajic (un brillant intellectuel bosniaque) avec des conséquences dramatiques.
Dans la situation actuelle, la majorité des fidèles orthodoxes du Monténégro sont ainsi privés de leurs lieux de culte, que leurs ancêtres ont construits avant 1918 et qui ne leur ont pas été restitués et cette injustice n'est pas prête à être résolue.
Le clergé orthodoxe du Monténégro, qui héberge aussi des prêtres orthodoxes russes dissidents, a développé des liens avec l'Eglise orthodoxe d'Ukraine, qui a été reconnue par le Patriarcat de Constantinople (autorité contestée par les églises de Russie et Serbie.
Dernièrement, une trentaine de prêtres de l'Eglise orthodoxe serbe ont été chassés du Monténégro car leurs permis de résidence étaient échoués. Certains avaient soutenu la tentative d'un coup d'Etat pro-serbe en 2006.
Le mercredi 09 décembre 2020 à 12:31 #26079

L'église orthodoxe serbo-Tchetnik du Montenegro

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1336
Site web

Avec les dernières élections au Monténégro, qui ont ratifié une courte victoire de trois partis d'opposition, dont deux liés à l'Eglise orthodoxe serbe, la restitution du patrimoine orthodoxe monténégrin confisquée par l'Eglise orthodoxe de Serbie, a été repoussée.

C'est là un aspect dramatique de cette élection, qui n'a pas été relevé par les médias, qui se contente d'évoquer la lutte contre la corruption qui amené la destitution du gouvernement social-démocrate (DPS<<<9 de Milo Dukanovic. Mais rien ne garantit que le nouveau gouvernement conservateur (actuellement Zdravko Sloune gouvernance provisoire de technocrates)ne sombrera pas à son tour à la corruption, un mal endémique dans tous les Balkans.

Le futur gouvernement ne donnera pas une petite place (comme le gouvernement de Durakovic) aux minorités. Le petit Parti bosniaque (BS) avait ainsi trois ministres. Les partisans de l'Eglise orthodoxe serbe, à l'instar du Président nommé le 4 décembre, Zdravsko Krivokapic, seront la force dominante du nouveau gouvernement, ce qui constitue une sérieux retour en arrière. En effet, la première décision prise est l'abolition de la loi votée récemment sur la liberté religieuse, qui ouvrait la voie à une restitution du patrimoine religieux à l'Eglise orthodoxe du Monténégro.

Les paroissiens de l'Eglise orthodoxe du Monténégro n'ont au cours de ces dernières années récupéré qu'une vingtaine d'églises villageoises. Mais les monastères les plus célèbres et qui rapportent gros par le tourisme restent sous le contrôle de l'Eglise orthodoxe Tchetnik serbe.

C'est inquiétant pour l'avenir du Monténégro. En effet, la laïcité est menacée par la montée en puissance de l'Eglise orthodoxe serbe avec une pensée cléricale rétrograde, réhabilitant les criminels Tchetniks.

Accueil forums > Actualité > L'église orthodoxe serbo-Tchetnik du Montenegro
Informations du forum
Statistiques du forum :
Nombre d'utilisateurs : 892
Nombre de discussions : 1287
Nombre de messages : 16222
Informations utilisateurs
Dernier utilisateur inscrit : Joe
Membres en ligne : 0
Invités en ligne : 5
Actuellement en ligne :
bhinfo, l'actualité bosnienne Dzana
Tous droits réservés - Site, forum et blog auto-propulsés par un CMS fait maison