Forum Bosnie et Balkans

Des salons de discussions consacrés à la Bosnie et aux autres pays des Balkans.

Vous devez vous inscrire pour participer à ce forum.
Accueil forums > Tout et rien >

Pour la libération de Julian Assange de WikiLeaks


Le samedi 04 avril 2020 à 19:45 #26050

Pour la libération de Julian Assange de WikiLeaks

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1344
Site web

Nils Mezler, Rapporteur spécial de l'ONU sur la torture a démontré que Julian Assane est victime d'une grave campagne de calomnie et répression menée par les USA et le Royaume-Uni suite aux révélations de WikiLeaks sur les crimes de guerre commis en Irak et en Afghanistan par leurs forces armées, avec la mort de centaines de milliers de civils, la torture dans les prisons et d'autres exactions sous le prétexte de lutte contre le terrorisme.

L'histoire de viol en Suède a été montée de A à Z par les services étasuniens avec la complicité d'un certain nombre de politiciens et juges suédois, qui ont finalement du avouer que le dossier était vide du fait qu'il n'y a jamais eu de plainte pour viol, mais une "enquête préliminaire" qui a trainé durant presque 10 ans dans le seul but d'entrainer Julian Assange dans une nasse judiciaire.

Julian Assange, affaibli par 7 ans passé dans l'étroite ambassade de l'Equateur à Londres, a été arrêté par la police britannique suite à la trahison du successeur de Correa à la Présidence de l'Equateur, soudoyé par les services étasuniens.

Julian Assange est donc emprisonné illégalement dans une prison londonienne de haute-sécurité, où il est isolé et privé des moyens de préparer sa défense face à l'accusation "d'espionnage" par les USA, alors qu'il est couvert par l'article 1 de la Constitution américaine qui protège le droit d'investigation journalistique.

DENONCER DES CRIMES DE GUERRE N'EST DONC PAS ILLEGAL : C'EST UN DEVOIR CITOYEN ET DEMOCRATIQUE FACE A DES ABUS DE POUVOIR ETATIQUES.

L'enjeu est donc important. Il s'agit rien de moins que de protéger la démocratie et donc le droit d'investigation des journalistes (en tant que garde-fou des pouvoirs.
Ces droits sont déjà bafoués par tous les régimes autoritaires, notamment la Russie.

Si les pays démocratiques s'alignent sur ces pratiques liberticides, notre avenir risque d'être sérieusement compromis.
Il est donc urgent que les citoyens et citoyennes de nos pays s'informent et réagissent.

Depuis fin 2019, il y a de plus en plus de citoyens, juristes, médecins, associations et partis qui se mobilisent pour la libération de Julian Assange, dont la vie est en danger, en plus avec le Corona-virus.
Le Conseil de l'Europe, dont le Royaume-Uni est membre, a également pris position pour sa libération, ainsi que la Ligue internationale des droits de l'Homme, ainsi qu'Amnisty International.

Le 27 février 2019 à Genève, le Grand-Conseil (législatif cantonal) a voté à une large majorité en faveur de l'accueil de Julian Assange à Genève pour y être soigné, ceci sur la base d'un Visa humanitaire qui doit encore obtenir l'accord de la Confédération suisse. L'exécutif du Canton de Genève, et en particulier le Conseiller d'Etat Mauro Poggia y veille, malgré cette période dominée par la lutte contre le virus.
Reste bien sûr l'obstacle majeur : le gouvernement du Royaume-Uni et son allégeance aux USA.

Vous pouvez suivre tous cette luttte pour la démocratie en consultant le site du syndicat ADETRA de Genève
Le mercredi 23 septembre 2020 à 11:11 #26074

Pour la libération de Julian Assange de WikiLeaks

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1344
Site web

Depuis 2010, suite aux révélations de WikiLeaks sur les crimes commis par les USA et leurs alliés en Afghanistan et en Irak, Julian Assange subit des persécutions de la part de ces gouvernements et de leurs services secrets, qui tiennent à étouffer toute remise en question de leur domination sur le monde arabo-musulman, sous prétexte de lutte contre le "terrorisme".
Après son arrestation à l'Ambassade d'Equateur à Londres, il a été enfermé dans une cellule isolée au sein d'une prison de haute-sécurité, traité comme un terroriste, alors qu'il ne devait subir qu'une amende ou quelques jours de prison.
Si Le Royaume-Uni était vraiment un Etat de droit, Julian Assange devait être libéré en attendant de pouvoir se défendre correctement contre les accusations émises par les USA Au contraire, il a été mis illégalement dans l'impossibilité de préparer sa défense, n'ayant pas accès à internet (les touches de l'ordinateur qu'on lui a refilé étant collées) et il n'a eu accès qu'à des contacts très limités (sous le prétexte du Covid) avec les avocats qui ont été nommés pour sa défense, sans qu'il ait pu les choisir.
Aux audiences qui ont lieu actuellement à Londres, il est enfermé (comme lors de précédentes audiences)dans une cage de verre, avec interdiction de prendre la parole. S'étant rebellé contre ce diktat, la Juge félonne l'a menacé d'expulsion.
La quasi totalité des accusations émises par les USA sont bidon. La preuve en est que l'acte d'accusation qui courrait depuis une année, a été remplacé au dernier moment avant le procès (est-ce légal ?) par un nouvel acte d'accusation.
Si plusieurs témoins, dont un avocat étasunien, ont pu plaider en faveur de Julian Assange, un témoin essentiel a été écarté : un journaliste australien qui était présent avec Julian Assange dans les bureaux du Guardian. Il avait constaté que Julian Assange était soucieux d'enlever les noms qui pouvaient apparaître dans les documents fournis par WikiLeaks. Par contre, les journalistes du Guardian étaient moins soucieux su ce point (qui est maintenant reproché à Assange).
S'il est extradé vers les USA, ce serait dans une ville de Virginie où la majorité de la population travaille pour l'Etat ou les services secrets étasuniens. Il n'y aurait donc aucune chance pour Julian Assange d'échapper à une vengeance d'Etat.
Selon Nils Mezler (Rapporteur spécial de l'ONU sur la torture) toute cette traque a pour but de faire peur aux lanceurs d'alerte, aux journalistes d'investigation afin de réduire les droits démocratiques des citoyens du monde entier et renforcer le pouvoir des dominants.
La plupart de nos citoyens ne sont malheureusement pas conscients de cet enjeu, qui va d'ailleurs de pair avec les restrictions opérées sous le prétexte du Covid, avec accroissement de la surveillance des populations et de la répression.

Accueil forums > Tout et rien > Pour la libération de Julian Assange de WikiLeaks
Informations du forum
Statistiques du forum :
Nombre d'utilisateurs : 892
Nombre de discussions : 1307
Nombre de messages : 16360
Informations utilisateurs
Dernier utilisateur inscrit : Joe
Membres en ligne : 0
Invités en ligne : 13
Actuellement en ligne :
bhinfo, l'actualité bosnienne Dzana
Tous droits réservés - Site, forum et blog auto-propulsés par un CMS fait maison