Forum Bosnie et Balkans

Des salons de discussions consacrés à la Bosnie et aux autres pays des Balkans.

Vous devez vous inscrire pour participer à ce forum.
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 Accueil forums > Actualité >

Chemin de paix - Srebrenica


Le jeudi 24 juillet 2008 à 11:51 #4907

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299

Bonjour à tous,
La Marche de la paix Srebrenica prend de plus en plus d'ampleur. Le 8 juillet, nous étions 2400 au départ à Nezuk (à 30 km. à l'est de Tuzla) et 3000 à l'arrivée au Memorial de Potocari au soir du 10 juillet, après 104 km. de marche. Par comparaison en 2005, nous étions entre 600 et 750.
Un tiers des participant-e-s sont des jeunes. Le nombre de participant-e-s internationaux (France, Suisse, Italie) tourne depuis 2005 autour d'une trentaine (le 2/3 ne sont pas les mêmes que l'année précédente).
Au niveau logistique, cela signifie de trouver des terrains plats suffisamment grands pour accueillir une cinquantaine de grandes tentes (montage et démontage assuré par des volontaires en civil de l'Armée Bosnienne, qui préparent aussi les repas du soir). Le premier de ces terrains étant situé dans la vallée de Kamenica, la première étape a donc été portée à 41 km.
Malgré cette longueur, il y a une telle énergie dans cette Marche, que tous sont arrivé au bout. C'était aussi le cas des deux étapes suivantes, marquées par des passages en montagne.
La beauté du paysage pourrait presque nous faire oublier les nombreuses tragédies humaines qui ont jalonné ce chemin. En effet, contrairement à ce que rapportent en général les médias ou Bernark Kouchner, ce n'est qu'une partie du génocide qui a eu lieu à Potocari (l'ex-base des Casques bleus), l'essentiel du drame s'est passé entre la montagne de Boulim et la petite vallée de Pobudje (entre 15 et 30 km de Srebrenica) dans des lieux traversés par la Marche.
Les deux principaux lieux d'éxecution : Kravica et Nova Kasaba (plus de 3000 civils exécutés entre les 12 et 13 juillet, 1500 dans chacun de ces lieux) sont situés de part et d'autre du Chemin.
Le 15 juillet, une Cérémonie d'hommage aux victimes a été organisée par les "Mères de Srebrenica" a Nova Kasaba, mais les autorités RS et sa police ont ensuite interdit l'accès au hangar agricole de Kravica où a eu lieu la pire tuerie du génocide de Srebrenica. Pas même une fleur n'a pu être déposée à cet endroit...
Il faut donc engager une action auprès de nos gouvernements pour que ce lieu de Kravica puisse bénéficier du même statut que le Memorial de Potocari, avec une protection directe du gouvernement Bosnien.
Le jeudi 24 juillet 2008 à 23:41 #4919

Chemin de paix - Srebrenica

Dzana
Membre
Avatar

Inscription : 13 février 2008
Messages : 1499
Site web

Bonjour Ivar,

En effet, Jean-François nous a fait part de ses ressentis au cours de cette marche qu'il a effectué avec vous, il nous en parlait dans cette discussion : http://www.dzana.net...wtopic.php?id=260 Et bien sûr sur son blog, avec photographies de la Marche, qui sont vraiment très émouvantes, et qui rappellent les quelques autres photos si dramatiques prises pendant la marche tragique de 1995...
C'est une bonne chose que des Serbes participent à la Marche (notamment les Femmes en noir), même s'ils sont peu nombreux.
Je ne sais pas. Un jour, peut-être, je ferai cette marche...

_____________
Carnets
Le vendredi 25 juillet 2008 à 00:02 #4920

Chemin de paix - Srebrenica

bosanac
Modérateur
Avatar

Inscription : 20 février 2008
Messages : 548
Site web

Aujourd'hui un reportage est passé sur srebrenica et a la fin dans les remerciements j'ai lu Ivar Petterson
Le vendredi 25 juillet 2008 à 10:42 #4924

Chemin de paix - Srebrenica

bosankaizfoce
Membre

Inscription : 18 avril 2008
Messages : 94

bosanac a dit :

Aujourd'hui un reportage est passé sur srebrenica et a la fin dans les remerciements j'ai lu Ivar Petterson

C'etait un reportage sur le proces de Milosevic.

C'a m'a énervée , je n'ai pas pu regarder la fin!

_____________
Il faut connaître le goût du vinaigre pour apprécier le miel..
Le vendredi 25 juillet 2008 à 11:31 #4926

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299

Dzana,
La photo des "Femmes en noir de Belgrade" a été prise par Jean-Paul au Memorial de Potocari. Il n'y a pas encore eu cette année de participation d'associations de Serbie. Dans le bilan de la Marche, que nous avons fait le 12 juillet à la Mairie de Srebrenica, entre les participants internationaux et trois membres du Comité d'organisation : le Maire (Abdhula Malkic), Mustafa Durakovic et Muhizin Omerovic, nous avons souligné qu'il fallait leur envoyer des invitations au nom du Comité d'organisation, les contacts informels n'étant pas suffisants.
Il y avait parmi les participants internationaux, un jeune d'origine Serbe qui a été bien accueilli et qui a été très ému à l'arrivée au Memorial de Potocari devant l'interminable liste des 8000 et + victimes gravées dans le marbre.
Le vendredi 25 juillet 2008 à 14:08 #4927

Chemin de paix - Srebrenica

bosanac
Modérateur
Avatar

Inscription : 20 février 2008
Messages : 548
Site web

bosankaizfoce a dit :

bosanac a dit :

Aujourd'hui un reportage est passé sur srebrenica et a la fin dans les remerciements j'ai lu Ivar Petterson

C'etait un reportage sur le proces de Milosevic.

C'a m'a énervée , je n'ai pas pu regarder la fin!

non c était avant sa dans l'après midi, c était sur srebrenica
Le samedi 26 juillet 2008 à 16:58 #4946

Chemin de paix - Srebrenica

lapérouse
Membre
Avatar

Inscription : 04 mars 2008
Messages : 475

C'était diffusé en hertzien sur FR5 ou sur Arte (en non hertzien)? Si c'est rediffusé, pourriez vous l'indiquer, surtout si c'est inédit.
Je comprends que le documentaire sur le procès Milosevic ait pu être énervant sous certains aspects. Je comprends aussi que les arcanes de la justice et son milieu particulier surprennent ou rebutent un peu.
Celà m'a permis aussi de découvrir quelques images inconnues (par moi) de lieux de tragédies assez proches des lieux de la marche dont il est question ici. Peut-être que les marcheurs en ont entendu parler bien que celà ne soit pas sur l'itinéraire de la "colonne". Ivar en parle dans son message (hangar de Kravica) mais il me semble que c'est pas vraiment sur le chemin. Mais il faut dire que je maîtrise pas la géographie du lieu. Je suis malheureusement pas surpris que ce site soit interdit. Je croyais même qu'il avait été modifié... peut être pour éviter tout lieu de mémoire. Ceci est une autre histoire.
Le maire Monsieur Malkic, c'est le maire de où?
La suite de mon message dans la rubrique arrestation de Karadzic.

_____________
A ma place... ou perdu dans le pacifique ... Nord!
Le lundi 28 juillet 2008 à 10:26 #4964

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299

Effectivement, le sinistre hangar de Kravica ne se trouve pas sur le chemin de la colonne de 1995, mais à 6 ou 7 km en contre-bas, dans la vallée, au bord de la route qui va de Konjevic Polje à Bratunac. Une partie des prisonniers, exterminés à la mitrailleuse, à la grenade et au mortier à cet endroit, ont été fait prisonniers sur la trajectoire du chemin dans la montagne plus haut, la plupart victimes des effets des armes neuro-toxiques type LSD expérimentés sur eux, d'autres se sont simplement rendus, nt. des jeunes, en croyant aux fausses promesses diffusées par hauts-parleurs par les forces Serbes.
Abdhuraman Malkic est le Maire de Srebrenica, la seule Commune en RS à avoir un Maire Bosniaque (Musulman). Kravica, un village bastion des ultra-nationalistes Serbes est lui situé dans la Commune voisine de Bratunac. Il faut préciser que le "nettoyage ethnique" et le génocide ont amené un basculement démographique au sein de la population, avant 1992 à 74% Bosniaque (Musulmane) dans cette région et aujourd'hui minoritaire.
Alors que dans la Commune de Bratunac, le Maire a favorisé un co-développement entre les deux communautés (par exemple équipes mixtes à la Mairie, basées sur la compétence) il y a à l'inverse dans les Communes voisines dominées par les nationalistes Serbes une féroce ségrégation : Les Bosniaques (Musulmans) n'ont pas accès aux postes qui dépendent de l'administration des Communes, ni d'ailleurs dans les entreprises privées Serbes. Tant qu'existera la RS (entité créée par Karadzic et Mladic) cette politique de ségrégation (qui est la suite de la guerre sous une autre forme) continuera d'exister.
C'est ce qu'il faut changer. Mais pour cela, il faut que la diaspora Bosniaque en Europe se réveille et que des mouvements de citoyens, voir des organisations politiques, appuient un changement dans le sens de la réunification du pays et de la fin de la division de celui-ci en "entités".
Pour cela, il faut réussir à convaincre nos gouvernements qu'il faut que soient remis en question les "Accords de Dayton" de 1995 qui ont consacré la division du pays en deux "entités" et la subordination des survivants du génocide (des régions de Prijedor et de Srebrenica) à leurs bourreaux.
Cette question reste largement tabou dans nos médias. En effet, dans une Europe qui n'est par vraiment laïque comme elle se proclame, la subordination des dits "Musulmans" semble aller de soi. Cela démontre qu'il faut éviter de faire de Milosevic, Karadzic et de Mladic des boucs-émissaires, responsables de tout. S'ils ont été au premier plan de horreurs, c'est avec la complicité de l'Occident et des décideurs européens, sur un arrière-fond de croisade anti-musulmane. Le génocide en Bosnie-Herzégovine, n'aurait pas pu avoir lieu, en tout cas dans de tels proportions, sans l'imposition par les grandes puissances, d'un embargo sur les armes que Kofi Annan a reconnu (en 1999) comme illégal. En effet, tout pays agressé a droit de défendre sa population.
Qui a le souci de rectifier cette situation ? Nous sommes hélas bien peu nombreux. Et si les survivants, un jour, se révoltent contre l'injustice qui leur est imposée, nos médias vont tout de suite les traiter "d'intégristes musulmans".
Le lundi 28 juillet 2008 à 12:37 #4965

Chemin de paix - Srebrenica

lapérouse
Membre
Avatar

Inscription : 04 mars 2008
Messages : 475

Merci de ces précisions. J'avais cru comprendre que le site du hangar avait été réaménagé (pour ne plus laisser cette trace) mais comme tu en parles au présent j'ai du confondre avec un autre site tragique.
Si le Maire de Bratunac favorise le ""co-développement " c'est déjà ça. Pourvu que cela donne de beaux fruits.
Si monsieur Malkic est le maire de Srebrenica, ça vaut dire que la municipalité n'a pas été entièrement et durablement "colonisée" par des bosno serbes déplacés ou des "accapareurs" arrivés dès le mois de juillet 95.
Je suis pas forcément d'accord avec tes 2 derniers paragraphes (même parfois en profond désaccord). Je ne pense pas que chercher à établir la responsabilité de Milosevic, K et Mladic aboutire forcément à en faire des boucs émissaires ni des pantins manipulés par les instances politique de l'union européenne d'alors. Je te laisse à tes considérations arrêtées en ce qui concerne la pseudo croisade (ce n'est pas le sujet ici...).
Sur les accords de Dayton je partage certains de tes regrets mais j'ai pas compris si tu penses que les politiques locaux sont prêts à rediscuter des bases des accords ou s'il faut imposer (par qui et comment) de nouvelles bases moins injustes. J'imagine que tu as pu sonder les popluations sur le terrain à ce sujet.

_____________
A ma place... ou perdu dans le pacifique ... Nord!
Le mardi 29 juillet 2008 à 17:22 #4980

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299

A Lapérousse,
En lisant ta réponse, j'ai vu que j'ai écrit "Bratunac" au lieu de "Srebrenica". C'est une confusion. En effet, le Maire de Bratunac ne favorise pas du tout le co-développement, contrairement à A. Malkic, Maire de Srebrenica. Celui-ci a pu être élu en 2001 grâce aux voix des exilés, exception accordée par le Haut-Représentant. Ce sera aussi le cas dans les prochaines élections de début octobre. Mais on ne sait pas encore qui succédera à A. Malkic.
Mais à cause du génocide (30.000 morts entre 1992 et 1995 + l'exil de certains), il y a eu un basculement démographique, comme dans toutes les villes de Podrinje (Basse vallée de la Drina) et les Bosniaques (Musulmans) sont maintenant en minorité.
Concernant l'arrière-fond de croisade, je ne généralise pas à tous les intervenants occidentaux en Bosnie. Je sais que des soldats français, notamment des troupes du génie, se sont sentis très solidaires de la population assiégée par les forces Serbes et que certains ont même été victimes des snipers.
Concernant ce que je dénonce comme croisade anti-musulmane, je rejoins les Bosniaques Musulmans à ce sujet.
Militant en Suisse romande depuis 1967, j'ai pu comparer avec le positionnement des uns et des autres et donc des organisations politiques lors de divers conflits. Durant la guerre du Vietnam, nous avons pu établir un vaste front sans trop de problème, ainsi que dans la plupart des autres conflits. En 1986, nous étions plus de 15.000 à Genève pour demander aux USA de se retirer du Nicaragua et aux russes de se retirer d'Afghanistan. Mais subitement en avril 1992, celà a complètement coincé. Je me suis trouvé quasi isolé. Alors que dans les précédentes causes, les médias venaient à nous pour chercher l'information et la diffuser, de 1992 à 1995, j'ai vécu une censure presque totale qui ne s'est levée (à ma grande surprise) qu'en juillet 1995 pour Srebrenica.
En France et dans les autres pays européens, c'était pareille. Il y avait certes un peu partout des minorités solidaires (en France plus de 300 collectifs) mais en général mal relayés, notamment au niveau des médias.
Même si le terme "croisade" peut sembler excessif, il y avait tout de même un très grand fond de méfiance envers les Bosniaques Musulmans et quasi aucune solidarité spontanée.
Et comment se fait-il que les gouvernements occidentaux et l'ONU ont-ils pu imposer à la "République de Bosnie-Herzégovine" un embargo sur les armes, qui était totalement illégal et contraire aux Conventions internationales ? Et en mai 1995 de prendre la décision d'abandonner Srebrenica ?
Et comment se fait-il, aujourd'hui, que quasi tout le monde trouve normal (sauf quelques laïques comme moi) que les victimes et survivants de Srebrenica se trouvent sous la coupe de leurs bourreaux ? Parce qu'il semble normal qu'en Europe les musulmans se trouvent sous le contrôle de chrétiens ou plutôt prétendus tels.
Les Accords de Dayton, qui ont fixé cette partition ethnique, constituent une honte pour l'Occident. Ils obligent de fait les habitants de la BIH à vivre divisés en "entités ethniques" contraires aux valeurs de progrès et d'égalité en vigueur en Europe.
Du côté Serbe, le problème essentiel est de savoir comment démanteler l'appareil idéologique et de propagande qui continue de régner en maître et de manipuler la population et malheureusement les jeunes, réussissant (comme à l'époque nazie) à inverser la réalité. Il est évident que tant qu'une majorité de la population Serbe pense que ce sont eux les victimes, il ne pourra pas y avoir de solution.
La Suisse constitue un exemple d'avancement dans la diversité. Rien n'interdit non plus - en cas de suppression de la RS - aux Communes de RS de se jumeler au niveau culturel avec des Communes de Serbie.
Le mardi 29 juillet 2008 à 23:21 #4988

Chemin de paix - Srebrenica

hedi
Membre
Avatar

Inscription : 25 juillet 2008
Messages : 565

M Petterson,

J'ai lu avec beaucoup d'attention votre message et j'en profite pour vous dire bravo pour ce que vous avez fait et ce que vous faites .

y a beaucoup de chose sur lesquelles je suis d'accord.

J'en avais moi aussi gros sur la patate de ces propagandes faites de projections de fantasmes au détriment des Musulmans de Bosnie .

Qui l'aurait cru ? La Yougoslavie du football , de Susic, de Petrovic , la Yougoslavie non alignée en guerre

Quoi ? la guerre de Bosnie est une guerre de religion ? Les Musulmans de Bosnie sont dans la continuum de la révolution de Khomeiny ? En avant la propagande anti bosniaque

'' Ils veulent instaurer d'un Etat integriste musulman au coeur de l'Europe'' qu'ils disaient !

''le siege de Vienne '' et patati et patata


[b][u]1 Les musulmans sont les agresseurs des chrétiens des Balkans [u][b]

Toujours le même schéma,toujours extrapoler , déformer la réalité

Ainsi projettaient ils le fantasme du christianisme assiégé au Liban par la dictature baassiste syrienne et ses prétentions territoriales , tout en prenant soin d'ommettre que 30 % des syriens sont chretiens . Il faut bien transformer un probleme de nationalisme et de souveraineté en une guerre Djihadiste d'eradication du christianisme d'Orient .

Ainsi en étaient ils en 1992 à présenter la guerre de Bosnie comme un nouvel exemple de Djihad militaire lancé contre les chretiens .

Sans nier qu'il y ait eu souvent un noyau de fondamentalisme extreme ou de fanatisme dans l'Islam , force et de constater ..que le choc de civilisation qu'on nous ressert a bien été aussi alimenté par l' Occident et depuis plusieurs décennies

Sans comparer l'affaire du Kossovo et la crise et la guerre en Bosnie parce que ce n'est pas comparable........on retrouve encore ces cercles qui finissent par desservir la cause des serbes du Kossovo tant leur motivations et leurs positions ne se situent pas sur le terrain politique ( questions de souveraineté , construction étatiques ) mais uniquement sur le terrain du clivage religieux.

( je vous mettrai en lien une video édifiante d'un débat ou le representant Serbe Slobodan Despot avec un point de vue audible a même été débordé par l'obsedé huntigtonien anti musulman Alexandre Del Valle dont la prestation a frisé le ridicule)

J'ai bien le sentiment que si des radicalisations réciproques existent , cela a été aussi alimenté par une partie de '' l'occident '' .

Mais au fait en passant , comment se fait il que le Christianisme d'orient ait pu perdurer non sans quelques périodes difficiles jusqu' au 20° siecle , durant tous ces siecles sous la direction politique des califes Abbassides , Ommeyades puis durant la longue periode Ottomane ?

Preuve est apportée que Musulmans rime pas avec '' volonté d'eradiquer les non musulmans ''.
On peut peut être envisager autre chose que le choc des civilisations ..essayer au moins.

[b][u]2 Le parti pris français Pro serbe en raison d'une vieille alliance franco Serbe de 1914- 1918 [u][b]

Revenons à ce parti pris anti bosniaque durant la guerre de Bosnie en raison d'une alliance entre la Serbie et La France et qui a conduit certains à fermer les yeux sur les massacres de Musulmans

Cet argument de l'alliance ancienne ne vaut rien d'abord moralement et mais rien non plus historiquement .

De quel droit un politique et à fortiori un militaire de haut rang français peut il detourner la tête et rien faire devant les massacres quasi certains de musulmans auquel on a au préalable imposé un embargo sur les armes? et nous bassiner avec son parti pris pro serbe en raison d'une alliance à un moment donné de l'histoire quand un crime contre l'humanité est en cours ?
Parlant d'histoire et d'alliance et de contribution pour la France ....combien de musulmans ont porté l'uniforme français ?

Combien de Musulmans ont foulé les terres d'Italie mussolinienne et jusque la Baviere hitlerienne dans l' armée française et pour la France ?
Combien de musulmans morts pour la France en 1914 et 1918 sont enterrés dans les cimetières militaires de Champagne , d'Artois, d'Alsace, des Ardennes et d'ailleurs ?


Alors les balivernes pro nationalistes serbes, pro Karadzic , ecrites ou dites à la radio par quelques personnes , parfois même des vieux officiers retraités ....ils repasseront .....

Malhonnêtes intellectuellement !
Renégats à l'honneur militaire !



PS je rappelle que je ne suis pas un fanatique anti serbe
Si j'ai connu en France des yougoslaves de toutes les republiques.... c'est une famille serbe remarquable qui a eu le plus de contacts avec ma famille puisque 2 proches ont été invités et amenés en vacances dans leur coin en Serbie .

Mais c'est vrai que le détournement , le silence d 'intellectuels et surtout de politiques français durant la guerre de Bosnie , le parti pris pro nationalistes Serbes , les longs mois sans progrès diplomatique pour arrêter cette guerre et surtout l'abandon au massacre des Musulmans m'ont beaucoup choqué en tant qu'humain de culture religieuse musulmane et de croyance musulmane.

_____________
Vive Sarajevo !
Zivjela Bosna i Hercegovina !
Le jeudi 31 juillet 2008 à 17:37 #5021

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299

Je suis tombé un soir de mars sur ce débat qui concernait le Kosovo et où, sournoisement, Slobodan Despot, Jacques Vergès et Alexandre de Valle, ont à tour de rôle plaidé pour le rattachement de la RS à la Serbie. Cet appel à une nouvelle guerre (ils ne peuvent ignorer qu'une telle option est inacceptable pour les Bosniaques) a passé sur France 3, sans possibilitré de riposte. En effet, le plateau était très largement occupé par les nationalistes Serbes et leur larbin Jacques Vergès et en-face, il n'y avait aucun représentant pour défendre la cause Bosniaque.
Le processus d'entrée de la Serbie dans l'UE, entamé par la Serbie en échange de la livraison de Karadzic, ne signifie pas du tout la fin de la propagande nationaliste Serbe. Au contraire, tout laisse à penser que le puissant appareil idéologique et de propagande Serbe, dopé par le soutien de la Russie et donc de ses services secrets, va intensifier ses actions dans tous les pays de l'UE non seulement pour tenter de maintenir le Kosovo dans son giron, mais aussi pour protéger la RS (entité serbe de Bosnie) et maintenir ouverte l'option du rattachement de celle-ci à la Serbie.
Malheureusement, très peu d'européens sont capables de faire face à une telle propagande et de plus sont (contrairement au lobby Serbe) démunis de moyens financiers et de moyens d'accéder aux médias.
C'est pourquoi un site comme celui-ci est précieux dans la mesure où il permet d'échanger des informations et des analyses, constituant de fait un petit contre-poids face à la désinformation et à des formes de censure et de confusion soigneuesement entretenues.
En effet, autant Bernard Kouchner que la plupart des médias entretiennent le mythe que le génocide de Srebrenica a consisté "à tuer un à un les 8000 habitants de Srebrenica : femmes, hommes, enfants". Tout d'abord, il y avait dans la zone censée être protégée par l'ONU (et non pas une "enclave"* 42.000 personnes, habitants et réfugiés des Communes avoisinantes. La grande majorité des femmes, enfants et vieillards ont été épargnés et conduits en bus jusqu'à la ligne de front franchie vers Kladanj le 13 juillet. Il faut toutefois relever que les forces Serbes ont enlevés et tués plus de 300 femmes (dont on parle peu) et quelques dizaines d'enfants et adolescents.
Le génocide ne s'est donc pas passé dans la Ville de Srebrenica et que partiellement dans la base des Casques bleus de Potocari, où les soldats hollandais portent la lourde responsabilité d'avoir livré à Mladic quelques centaines d'hommes, qui ont ainsi payé de leur vie le fait d'avoir accompagné leurs parents trop âgés de Srebrenica à Potocari, distant de 6 km. Il faut signaler que quelques soldats hollandais et le courageux médecin en chef ont refusé de collaborer.
Comme je l'ai déjà expliqué, la principale partie du génocide s'est passé dans la montagne, entre le 12 et 17 juillet, sur la trajectoire de la colonne des 14.000 hommes en fuite vers Nezuk (à 104 km.) et les exécutions de masse ont eu lieu à Kravica et à Nova Kasaba.
Je trouve grave le fait que les médias ne prennent pas au sérieux les témoignages des survivants (sans doute considérés non fiables ?) et diffusent à grande échelle de fausses versions des faits. Cela contribue à maintenir une certaine confusion dans l'opinion publique.
Il est à noter que, comme lors des années précédentes, il n'y avait aucun média de nos pays présent à la Marche de la paix Srebrenica, qui constitue pourtant le meilleur moyen de recouper les témoignages des nombreux survivants présents. Ceux-ci peuvent expliquer tout ce qui s'est passé sur ces 104 km. et de part et d'autre.
Evidemment, ces témoignages entrent en contradiction avec la version diffusée dans nos pays.
Cette version "officieuse" permet de dire "que les 350 Casques bleus hollandais étaient impuissants pour protéger toute une population de la folie de Mladic" et permet ainsi d'esquiver les questions gênantes :
- le fait que les grandes puissances ont décidé en mai 1995 à New-York d'abandonner Srebrenica et donc de ne renforcer sa défense. Ce fait est dénoncé par Arias, ex-représentant du Venezuela au Conseil de sécurité.
- la colonne des 14.000 hommes était parfaitement visible par satellite et autres moyens d'observation.
- la protection de ces hommes (95% des civils) était possible en bombardant les tanks et l'artillerie Serbes positionnés sur la route Bratunac-Kravica.
- Il était aussi possible soit de menacer la Serbie de bombardements si la colonne des hommes n'était pas épargnée ou de parachuter des Casques bleus pour protéger ces hommes et évacuer par hélicoptère les très nombreux blessés, qui n'ont pas été secourus.
- les médias cachent aussi le fait que cette région est toujours aux mains des successeurs de Karadzic et Mladic.
Le vendredi 01 août 2008 à 12:08 #5051

Chemin de paix - Srebrenica

lapérouse
Membre
Avatar

Inscription : 04 mars 2008
Messages : 475

Merci à Ivar pour ses précisions du message du 29/07.
Je vais pas épiloguer sur la question de la "croisade" puisque je ne partage pas l’opinion d’Ivar ou de Hédi. En revanche je comprends mieux maintenant ce que veut dire Ivar et j'adhère plus à ceci.

IvarPetterson a dit :

il y avait tout de même un très grand fond de méfiance envers les Bosniaques Musulmans et quasi aucune solidarité spontanée.

Il y a énormément de sujets à l'intérieur de ces 3 derniers messages, il faudra que je prenne le temps un jours de vous expliquer pourquoi je suis parfois pas d'accord avec vous. Mais je trouve que c'est un peu éloigné du sujet.
J'avais vu l'émission télé dont parle Ivar (S Despot: pseudo provocateur?). L'intervention du clan non albanais (puisque c'était une émission sur le Kosovo) posait beaucoup de questions. Les questions juridiques de Vergès ne me semblaient pas du tout idiotes, en ce qui regarde le droit international. Quant aux sources citées en ce qui concerne les statistiques des populations déplacées, j'aurais bien aimé qu'il y ait des réactions sur ce forum pour avoir votre opinion sur la fiabilité de telles sources.
Pour en revenir aux évènements tragiques de Srebrenica, je recommande de réfléchir aux 5 derniers points énoncés par Ivar. Pour revenir sur le 4ème point. Je voudrais dire à Ivar que malheureusement les mandats politiques accordés aux militaires des forces d'interposition ne permettaient absolument pas de menacer la serbie comme il l'indique mais que c'était à cette époque précise le contraire, c'est à dire que les serbes de Bosnie avaient des otages soldats menacés de mort et ont "profité" d'un position de force. Je crois donc qu'il parait illusoire d'obtenir des réponses catégoriques. Mais il faudrait tout de même progresser sur la connaissance de tous ces points soulevés. Au sujet des 300 femmes enlevées, y a t-il une information judiciaire engagée? Parce que dans les chefs d'inculpation du TPIY sur les crimes de la région je me rappelle pas l'avoir vu. C'est peut-être devant le tribunal de Sarajevo (donc inaccessible pour le français moyen)

_____________
A ma place... ou perdu dans le pacifique ... Nord!
Le lundi 04 août 2008 à 12:01 #5110

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299

Il y a effectivement des lacunes dans l'information en français au sujet des femmes enlevées, violées et tuées lors de la période du génocide de Srebrenica. Ce serait aux membres Bosniaques de ce Forum de nous éclairer à ce sujet , en prenant contact avec les "Mères de Srebrenica" à Sarajevo et nt. Munira Subasic et en nous traduisant les informations. Il y a notamment les femmes violées par les hommes d'Arkan dans le Motel au sud de Zvornik et jetées du haut de la falaise dans la Drina en contre-bas.
Mais il faut préciser aussi que Bernard Kouchner est à côté de la réalité lorsqu'il dit que "tous les habitants de Srebrenica, homme, femme, enfant, ont systématiquement été tués un à un". On sait que la grande majorité des femmes, enfants et vieillards ont été conduits le 13 juillet par bus jusqu'à la ligne de front de Kladanj.
Dans les accusations, et surtout face à des gens aussi tordus que Karadzic, il faut être précis.
Lapérousse a tout à fait raison lorsqu'il dit que les militaires de la Forpronu n'avaient pas de mandat pour menacer la Serbie. Le problème se situe au niveau de l'ONU, qui a dès le départ et en dépit de tout bon sens vu la situation de carnage sur le terrain (la majeure partie des plus de 100.000 victimes ont été tuées au tout début de l'agression des forces Serbes entre avril et juillet 1992) a maintenu la notion "d'interposition".
Tout ceci se basait sur le mythe d'une guerre civile. Cela ne correspondait pas à la réalité. Les Bosniaques le savent bien et même des Serbes de Bosnie le disent : ils n'auraient rien pu faire sans l'appui de la Serbie.
Le 13 juillet, j'étais au bord de la Drina au sud de la Commune de Srebrenica et les habitants (qui y ont reconstruits leurs maisons) m'ont montré la rive d'en-face (Serbie) d'où les tanks Serbes tiraient sur leurs maisons en avril-mai 1992.
Selon le témoignage de Marija Wernle (une Croate de Bosnie mariée avec un Suisse), des tanks de la Forpronu avaient leurs canons pointés sur la ville. Prisonnière avec un autre Suisse durant plus d'un mois après avoir été livrée aux forces Serbes lors de son transport par la Forpronu vers l'aeroport de Sarajevo en avril 1995, elle a aussi observé que des officiers français venaient jouer aux cartes avec leurs geoliers; tout ceci dans une période où l'ONU disait ne pas savoir ou ils se trouvaient...
Jean-Franklin Narodetski, dans "Nuits Serbes et brouillards occidentaux" (Esprit frappeur) qui a travaillé comme pédiatre à l'Hôpital Kosevo à Sarajevo durant la guerre, cite aussi un certain nombre d'exemples troublants. Il faut bien sûr faire la distinction entre la majorité des soldats français (qui se se sentis très mal à l'aise dans le rôle qu'on leur faisait jouer) et un certain nombre de décideurs officiels et d'officiers qui étaient manifestement hostiles à la République de Bosnie-Herzégovine et ont laissé faire le génocide.
Le vendredi 08 août 2008 à 10:51 #5147

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299

Appel à un ou une Bosniaque pour chercher et nous transmettre des informations sur les femmes disparues lors du génocide de Srebrenica : leur nombre ? Est-ce qu'il y a des recherches ? Situation au niveau des Tribunaux ?
Voici des adresses :
Mouvement Mères Srebrenica & Zepas. Ul. Antuna Hangija 1/23. BiH-71.000 Sarajevo. Tél.fax 00387/33/214.794
E-mail : majke-enklava-srebrenica-i-zepa@hotmail.com
Association "Femmes de Srebrenica. Ul.Filipa Kljajica 38 75.000 Tuzla Tél.fax 00387/35/251.498
E-mail : office@srebrenica.org
Association des familles disparues Ul. Mitra Trunovica Uce 9 75.000 Tuzla Tel. 00387/35/283.141 (Ahmet Grahic)
Merci pour tout renseignement.
Le vendredi 08 août 2008 à 19:22 #5157

Chemin de paix - Srebrenica

Dzana
Membre
Avatar

Inscription : 13 février 2008
Messages : 1499
Site web

Je vais faire des recherches, éventuellement écrire, et vous tiendrai au courant.

_____________
Carnets
Le vendredi 29 août 2008 à 18:59 #5427

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299

Alerte toute !
Florence Hartmann devra comparaître le 15 septembre à La Haye pour "outrage à la Cour" pour avoir rendu publique des documents confidentiels du TPI. Le plus ahurissant dans cette accusation est le fait que Florence Hartmann défend précisément l'indépendance de la Justice face aux pressions des intérêts particuliers des Etats. Dans son livre : "Paix et châtiments" (2007) elle dénonce, preuves à l'appui, le noyautage du TPI (Tribunal Pénal International) et de la CIJ (Cour Internationale de Justice) par les grandes puissances, et plus particulièrement les USA et la Grande-Bretagne.
En effet, les grandes puissances ont tout intérêt à couvrir la Serbie et donc Milosevic dans leur responsabilité de l'agression et du génocide en Bosnie-Herzégovine. En effet, le scandaleux jugement de la CIJ en février 2007, (sur plainte de la Répubblique de Bosnie-Herzégovine en 1993) niait la responsabilité de la Serbie et de Milosevic, confortant ainsi la thèse de la "guerre civile entre bélligérants" que l'ONU répétait tout au long du conflit.
Dans son livre, Florence ne va pas jusqu'à révéler ce qui est derrière cette attitude, mais une lecture attentive de son livre montre que des intérêts particuliers ont primé sur la recherche de la vérité.
Que veulent cacher ces milieux ? Quelles complicités ?
Pourquoi ce procès contre Florence Hartmann ?
Il serait particulièrement scandaleux que Florence Hartmann soit condamnée. Son avocat, Williams Bourdon, souligne que "poursuivre Florence Hartmann signifie que tous ceux, qui légitimement, dans l'intérêt du public et de l'histoire, souhaiteraient porter témoignage de leur action au service de la justice pénale internationale seraient baillonnés".
C'est très clairement un affrontement entre Démocratie et Raison d'Etats.
Il faut que les citoyen-ne-s se mobilisent !
Il en va de notre avenir.

Cette attaque
Le samedi 30 août 2008 à 11:45 #5438

Chemin de paix - Srebrenica

bee_hepi
Membre
Avatar

Inscription : 17 août 2008
Messages : 491

Bonjour Ivar,
Comment se mobiliser ? Existe-t-il une pétition ? Un site de soutien ? Merci. A bientôt !
Le samedi 30 août 2008 à 20:08 #5456

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299

La nouvelle vient de tomber. Il n'existe pas encore ni site de soutien. ni pétition. Tout est à créer, et rapidement. Premièrement, il faut constituer un Comité de soutien. Je vous tiendrai au courant.
Il faut aussi que l'avocat de Florence Hartmann nous indique quels sont les documents litigieux.
Le premier conseil que l'on peut donner est de lire son livre : Paix et châtiments, les guerres secrètes de la politique et de la justice internationale. édition Flammarion. 19.90 E.
Le lundi 01 septembre 2008 à 10:01 #5491

Chemin de paix - Srebrenica

Dzana
Membre
Avatar

Inscription : 13 février 2008
Messages : 1499
Site web

IvarPetterson a dit :

Appel à un ou une Bosniaque pour chercher et nous transmettre des informations sur les femmes disparues lors du génocide de Srebrenica : leur nombre ? Est-ce qu'il y a des recherches ? Situation au niveau des Tribunaux ?
Voici des adresses :
Mouvement Mères Srebrenica & Zepas. Ul. Antuna Hangija 1/23. BiH-71.000 Sarajevo. Tél.fax 00387/33/214.794
E-mail : majke-enklava-srebrenica-i-zepa@hotmail.com
Association "Femmes de Srebrenica. Ul.Filipa Kljajica 38 75.000 Tuzla Tél.fax 00387/35/251.498
E-mail : office@srebrenica.org
Association des familles disparues Ul. Mitra Trunovica Uce 9 75.000 Tuzla Tel. 00387/35/283.141 (Ahmet Grahic)
Merci pour tout renseignement.

J'ai écrit aux deux adresses. Le premier mail m'est revenu en erreur. Pour le second, je crois que le domaine srebrenica.org a été racheté par des personnes qui n'ont strictement rien à voir avec Srebrenica, et il est donc peu probable d'obtenir une réponse.
Je pense écrire à la mairie de Srebrenica (Mairie de Srebrenica) mais j'ai bien peur que mon mail ne tombe sur quelqu'un qui ne porte aucun intérêt à tout ceci, si vous voyez ce que je veux dire...

_____________
Carnets
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19
Accueil forums > Actualité > Chemin de paix - Srebrenica
Informations du forum
Statistiques du forum :
Nombre d'utilisateurs : 909
Nombre de discussions : 1288
Nombre de messages : 16312
Informations utilisateurs
Dernier utilisateur inscrit : ArjunRampkt
Membres en ligne : 0
Invités en ligne : 6
Actuellement en ligne :
bhinfo, l'actualité bosnienne Dzana
Tous droits réservés - Site, forum et blog auto-propulsés par un CMS fait maison