Forum Bosnie et Balkans

Des salons de discussions consacrés à la Bosnie et aux autres pays des Balkans.

Vous devez vous inscrire pour participer à ce forum.
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 Accueil forums > Actualité >

Chemin de paix - Srebrenica


Le mardi 24 juillet 2012 à 17:45 #19288

Chemin de paix - Srebrenica

JC
Membre

Inscription : 16 mars 2008
Messages : 8

Merci pour les feed-backs !!! C'est cool !!!

Bosanac > Il faut que tu saches quand même que je fais figure de "petit joueur" par rapport à d'autres marcheurs du groupe des internationaux... Lol... car cela ne fait que 2 fois que je fais cette mars mira... Certains, comme Thomas par exemple, que je cite dans l'album picasa y participait cette année pour la 7ème fois !

Bee_hepi > Ca me touche que ces photos t'aies émue... Merci..
Le mardi 24 juillet 2012 à 17:58 #19290

Chemin de paix - Srebrenica

bosanac
Modérateur
Avatar

Inscription : 20 février 2008
Messages : 548

Jc reste modeste , pour ma part si un coup je le fais c'est la une des journaux du monde a tous les coups hehe , sinon pour ma part j'ai fais un chemin semblable de 80 km sauf que nous on la fais en 7 jours et sous les bombes en 1992...de foca a sarajevo .
Le mercredi 25 juillet 2012 à 11:49 #19295

Chemin de paix - Srebrenica

JC
Membre

Inscription : 16 mars 2008
Messages : 8

Ho la vache !!! Mais tu vois Bosanac, ce que tu as vécu en 1992 me... Stupéfait !!! A la place qui est la mienne jamais je ne pourrais comprendre ce que tu as vécu... Marcher sous les bombes, que ce soit une, deux journées ou trois semaines, ça me paraît tellement INCROYABLE !!! Je ne peux que l'imaginer, mais jamais je ne pourrais le comprendre. (Ce que j'écris vaut d'ailleurs pour vous tous les bosniens qui ont vécu la guerre à Sarajevo comme dans toute le pays...) Et c'est ce que je me dis à propos des hommes de Srebrenica... Il y a un côté surréaliste à tout ça... à ce dire que la marche que l'on fait à été le théâtre de massacres de et d'horreurs en tout genre...

Et justement, tu vois, pour ma part, par respect pour tous ces hommes qui ont dû fuir leur ville, je ne mange pas du matin au soir quand je marche (car je me dis que eux sont partis à la "one again" sans rien, mal équipé, mal chaussés, sans eau... et qui plus est pourchassés par des tueurs.. etc... Alors que moi, j'ai de bonnes chaussures, j'ai de l'eau, je mange le matin et soir chez l'habitant, en plus je me douche et je dors confortablement... d'une certaine manière, la mars mira se tient plutôt dans une ambiance "joyeuse" - j'oserai presque écrire "festive" - je dirai, par opposition à la commémoration du 11 juillet) et je considère que je fais ce périple dans des conditions plus qu'idéales...

Quel âge avais-tu Bosanac en 1992 quand tu as fait cette marche de 80 km ?
Le mercredi 25 juillet 2012 à 13:51 #19296

Chemin de paix - Srebrenica

bosanac
Modérateur
Avatar

Inscription : 20 février 2008
Messages : 548

JC a dit :


Quel âge avais-tu Bosanac en 1992 quand tu as fait cette marche de 80 km ?


j'avais presque 12 ans, et comme tu a parlé de manger etc on a eu de la chance car cet été la les fruits nous ont bien aider ( cerises en particulier dont je me souviens )
Le jeudi 26 juillet 2012 à 13:05 #19303

Chemin de paix - Srebrenica

Lune
Membre

Inscription : 19 juillet 2011
Messages : 15

La Marche...je crois que j'ai déjà exprimé mon ressenti à ma première Marche il y a quatre ans..mais pour faire suite à ce que tu dis JC (compagnon de voyage et de partage), il est vrai que ces trois jours parcourus de Nezuk à Potocari apportent beaucoup d'interrogations sur la vie. Nous sommes très nombreux sur ce Chemin et parfois seuls..C'est un moment très particulier que chacun vit dans ses tripes de façon très intime...pourtant je crois que quelque chose de très très fort nous lie les uns et les autres...et nous qui n'avons pas vécu cette horreur, nous qui n'avons pas eu faim, pas eu soif, qui n'avons pas été traqués, qui ne portons pas de stigmates et qui ne portons pas le deuil...nous essayons d'accompagner à notre manière, dans l'écoute, l'échange et parfois le silence, d'humain à humain...Cette Marche est une marche de vie...tous ces jeunes et ces moins jeunes, enfants, hommes et femmes, ensemble, tous ensemble, dans le même sens, qui marchent pour NE JAMAIS OUBLIER.
Le lundi 30 juillet 2012 à 22:26 #19341

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299

Merci Jean-Charles pour toutes ces photos si parlantes!
Bosanac, peux-tu nous en dire plus sur Foca et votre fuite de 1992 7
Nous sommes très conscients de ne pas être dans le contexte horrible de 1992 ou 1995.
Il faut dire que la Marche n a pas seulement un sens par rapport au passé, mais aussi par rapport au présent et au futur. En effet, rien n'est assuré pour les habitants de cette région; Il est des lors important que le maximum de gens de toute l'Europe connaisse cette région et ses habitants.
Le lundi 30 juillet 2012 à 22:49 #19342

Chemin de paix - Srebrenica

bosanac
Modérateur
Avatar

Inscription : 20 février 2008
Messages : 548

Ivar a dit :

Merci Jean-Charles pour toutes ces photos si parlantes!
Bosanac, peux-tu nous en dire plus sur Foca et votre fuite de 1992 7
Nous sommes très conscients de ne pas être dans le contexte horrible de 1992 ou 1995.
Il faut dire que la Marche n a pas seulement un sens par rapport au passé, mais aussi par rapport au présent et au futur. En effet, rien n'est assuré pour les habitants de cette région; Il est des lors important que le maximum de gens de toute l'Europe connaisse cette région et ses habitants.


Que veut tu savoir Ivar ?
Le vendredi 03 août 2012 à 10:24 #19365

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299

Je proposais que tu nous décrive Foca, avant et après. Et si c'est possible pour toi de nous dire comment vous avez réussi à rejoindre Sarajevo ?
Le vendredi 03 août 2012 à 11:31 #19367

Chemin de paix - Srebrenica

bosanac
Modérateur
Avatar

Inscription : 20 février 2008
Messages : 548

Moi je vivais a quelques km de foca dans un village 99 % musulman, et lorsque la guerre a débuté personne ne s y attendais vraiment , au début dans le village on a mis une sorte de surveillance aux coins stratégiques mais comme seules armes on avais au mieux des fusils de chasse
On a quitter nos maisons avant le 1 er mai par peur d être attaqué car sur la ville de foca on entendais tres souvent des mitrailleuses , on a vécu a peu prés 3 mois dans la montagne ou la foret qui avoisine le village, le 4 mai le village a bruler entièrement et comme nourriture on a eu ce que on a sortie avant que sa brule et les fruits de l été, lors de l attaque du village 150 villages ont perdus la vie, en général les victimes étais des personnes ages ou des gens qui voulais pas croire a cette guerre,
Lorsque on étais ds la foret on a un eu appel de ratko mladic qui nous assurais que si on se rends rien nous arriverais et une bonne centaines de gens hommes femmes et enfants ont cru a cet appel et des leur arrivé il y a une sorte de triage hommes et femmes enfants sépares, les hommes qui sont partis la bas a ce que je me souvienne aucun n'est sortie vivant, pour ma part je suis resté dans la foret a 2 km a peu prés du village avec des gens qui n'ont pas fait confiance a ratko mladic.
Pendant cette période un serbe qui habité très prés du village nous informes des opérations a venir sur notre village et grâce a lui des tas de gens on eu la vie sauve .
Vers tjentiste( non loin de foca bien connu de la bosnie) un homme a organisé une sorte d évacuation pour sortir vivant les gens qui viennent de la région de foca, comme on avais plus de nourriture et que on voyais que aucune aide militaire ou humanitaires venais ni de droite ni de gauche on a accepté la fuite vers sarajevo
Cette marche fut reproduite avec changements de parcours et pas mal de gens ont ainsi perdus la vie ou captures car les serbes.
Lors de ma marché vers Sarajevo on étaient vers 600 personnes a ce que j'ai entendu dire, le déplacements étaient que de nuits pour éviter de se faire remarqué et le jour c était dans la foret bien caché pour éviter de se faire remarqué car on étais très très peu des lignes serbes et cette marché fut très souvent bombardes ou encore reçus des rafales de mitrailleuse lourde et tout cela durant une semaine .
Sur les petits enfants on a mis des bandages sur la bouche et autres personnes pouvais discuter le moins possible , la nuit on pouvais passé toute la nuit a marché sans dire un mot a son voisin de marche.
Lors des attaques de loin on espérais juste que cela tomberais pas sur nous et faillais avancé coute que coute, et lors de cette marche une serbe a réussit a se joindre a nous et elle avais un poste pour prévenir nos déplacements et pouvoir nous bombarder et on a réussit de s en apercevoir que sur zenica.
Kilomètre par kilomètre on est ainsi arrivé sur bjelasnica ou igman et la bas on dormi une nuit, ensuite on a rejoint par camions sur tarcin( une localité proche de sarajevo) et de la c'est départ vers zenica.
Après Zenica ou je suis resté 3 moi environ je suis arrivé en France mi novembre grâce a une association" equilibre "

Voila mon parcours , si tu veut savoir autre chose hesite pas !!!
Le vendredi 03 août 2012 à 16:58 #19372

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299

Merci Bosanac pour ce précieux et bouleversant témoignage. Il confirme une fois de plus la volonté génocidaire de Mladic et consorts, qui ont systématiquement attaqués et tués les populations civils, y compris par leur fourberie.
La présidence bosniaque a une part de responsabilité aussi. En effet, elle aurait du ordonner des évacuations partout où il n'était pas possible d'organiser une résistance, et mettre en garde les populations contre les fausses promesses de vie sauve en cas de reddition.
Dans cette tragédie, il est frappant de constater deux attitudes parmi les voisins serbes : un homme qui vous prévenait des attaques et une femme qui en était complice.
Pour la mémoire de ces évènements, y aurait-il la possibilité d'organiser une marche sur ce même parcours entre Foca et Sarajevo ? Du moins une fois, avec le témoignage filmé des survivant-e-s ?
Chaque année, une association de Foca vient en car à la Commémoration du génocide de Srebrenica. Et le Maire serbo-bosniaque de Foca se démarque des nationalistes serbes.
Le vendredi 03 août 2012 à 17:15 #19373

Chemin de paix - Srebrenica

bosanac
Modérateur
Avatar

Inscription : 20 février 2008
Messages : 548

Ivar en ce qui concerne la marche cela va être très compliqué car le cout est énorme et les chemins sont pas ouverts a tout le monde, je sais pas si tu a déjà pris la route entre sarajevo et foca mais c'est tout vert et c'est arbre après arbre et des collines a partes de vue et très peu entretenues si c'est pour prendre le chemin exact de cette fuite mais c'est une très bonne idée.
Il existe il me semble une marche qui va de gorazde vers sarajevo mais c était un chemin pour ravitailler cette ville et non comme nous juste la fuite.

Lorsque j'ai vu le reportage photo de celui qui a fait cette marche de srebrenica je me suis il en faudrait du temps pour organiser tout cela pour faire une marche foca -sarajevo.
Le vendredi 03 août 2012 à 17:37 #19374

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299

Je ne connais pas encore cette région. Mais l'obstacle principal à une marche n'est certainement pas le coût.
Il doit certainement exister des sentiers dans cette région, peut-être seulement connus que des bûcherons et chasseurs et de quelques guides survivants ?
Le Chemin de la Marche pour la paix de Nezuk à Potocari n'est pas toujours celle du tracé de juillet 1995, mais suit au plus près le parcours initial.
Je pense que celà vaut la peine d'étudier la question avec quelques membres du groupe de fuite de mai 1992.
Le samedi 01 septembre 2012 à 16:15 #19709

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299

Je rappelle que le Chemin de paix (Nezuk-Srebrenica) est ouvert (même parcours que la Marche). Vous pouvez me demander par MP la liste des 60 Chambres d'hôtes le long du Chemin. Vous pouvez aussi visionner le parcours de 80 km. sur le site : www.marsmira.org
Nous avons aussi édité un petit dépliant.
Le tarif pratiqué est de 16 euros ou 30 km pour souper-nuit-pt-déjeuner. Les habitants de cette région seront très heureux de vous accueillir et d'échanger avec vous (la liste mentionne aussi les langues pratiquées).
Le Chemin est maintenant balisé et par rapport à la Marche, c'est vous qui choisisser les étapes en fonction des Chambres d'hôtes disponibles, ainsi que la période : L'automne est aussi très beau et moins chaud.
Je serai sur place fin octobre.
Le jeudi 13 septembre 2012 à 12:16 #19770

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299

Ce week-end, 15-16 septembre, Solidarité Bosnie tient un stand au Forum du FSD (Forum Social Hte.Savoie) qui s lieu au Centre Martin Luther-King à Annemasse (près de la gare).
Il y aura des forums-débats, animation, repas, musique et une vingtaine de stands associatifs. Bienvenue !
Ce sera pour nous une occasion de faire connaître la Bosnie-Herzégovine, la Marche et le Chemin de paix.
Le samedi 15 septembre 2012 à 20:45 #19782

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299

Nous étions quelques membres de Solidarité Bosnie a monter un stand qui avait fière allure, avec quelques drapeaux bosniaques, de la documentation sur toute la Bosnie-Herzégovine, des feuilles et dépliants pour la Marche 2013 et le Chemin de paix et aussi de l'artisanat.
Nous avons eu beaucoup de contacts, bien des personnes interessées, plus qu'au début de notre présence au Forum en 2005, ce qui confirme qu'il est intéressant d'avoir une présence suivie.
Seul bémol, contrairement aux années précèdentes, il n'y aura pas de stand le dimanche.
Si des groupes ou associations organisent des stands d'info dans leur ville ou région, nous pouvons leur faire parvenir de la doc, ou du moins leur envoyer par internet. Contactez-nous !
Le mardi 25 septembre 2012 à 09:31 #19880

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299

A Genève : un nouveau départ du côté des bosniaques de la Drina-Srebrenica. C'est un peu la même équipe qu'en 2000 qui vient de fonder l'Association des vétérans et patriotes de Bosnie-Herzégovine - Section Genève, qui regroupe une soixantaine de membres.
Ils sont décidés d'aller de l'avant et sont sur le point de louer un local pour se retrouver et organiser leurs activités, en collaboration avec notre association Soliudarité Bosnie.
Nous espérons que l'Association s'ouvre aussi aux bosniaques d'autres régions et aux femmes, pour l'instant absentes. Il est intéressant de constater que les membres souhaitent la création de Sections dans les autres cantons.
Cette volonté reflète toute une évolution. En effet, lors du lancement de l'Association des survivants de la Drina-Srebrenica en 2000, nous avons conseillé les bosniaques de s'organiser par cantons, la Suisse étant un pays fédéraliste. Mais ce concept n'a pas été compris et assumé : la Section Genève qui existait au début a rapidement disparu et celle du Canton de Vaud n'a existé que durant quelques mois.
Il y a donc eu un certain flottement dans l'Association, qui est restée bien en-dessous de son potentiel, la seule activité régulière et rassembleuse étant la Marche Srebrenica organisée chaque année en juillet. Cette Marche a été transférée avec succès en Bosnie en 2005 (j'ai été sur place en octobre 2004), mais celà a privé l'Association en Suisse de son principal lieu de convergence.
Celà n'aurait pas été trop grave s'il avait existé des Sections cantonales, capables de mener des activités et par exemple organiser des fêtes et rencontres pour tous les membres. Mais les membres sont restés passifs, attendant comme ils en avaient l'habitude auparavant, de reçevoir des directives d'en-haut; au lieu de s'organiser au niveau local.
Le mardi 25 septembre 2012 à 10:06 #19881

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299

(suite)
Cette lacune a été camouflée un moment par la lutte contre les renvois, menée dans le Canton de Vaud entre 2004 et 2005. Ce sont les suisses solidaires qui ont pris l'initiative d'y organiser des Assemblées générales, en lien avec la Coordination asile (plus large) et la participation d'élus et une interprète, afin d'expliquer les démarches entreprises aux bosniaques. Mais ils étaient peu nombreux à être présents aux manifestations, contrairement aux autres communautés de réfugiés et migrants.
Et pendant ce temps, les membres de Genève n'étaient pas présents et inactifs au niveau local, étant également absents aux stands du 1er mai que nous organisions pour l'Association des survivants de la Drina-Srebrenica à chaque 1er mai...
Nous avons tenté en vain de convaincre les bosniaques de lancer des Sections cantonales pour faire le lien avec les suisses solidaires, aborder la problèmatique de l'intégration et organiser des partenariats avec des associations de la région de Srebrenica.
Nous avons alors lancé en 2006 notre propre Section sous le nom de Permanence Srebrenica, afin de servir d'exemple et avons organisé un partenariat avec l'Association Bogomil de Konjevic Polje, qui nous a présenté un projet de bourses pour les écoliers, collégiens, étudiants de la région. C'est ainsi que notre recherche de fonds a amené 12.000 euros par une Fondation, que l'Association Bogomil a remis aux écoliers, collégiens, étudiants de la région. Malgré le fait que nous avons remis des copies des reçus au Comité de l'Association des survivants, cette action a suscité des réactions très négatives de leur part.
Nous savions très bien que nous prenions des risques (dans notre concept non-réalisé, il devait y avoir plusieurs partenariats en parrallèle entre Sections cantonales et associations en BH), mais nous n'avions jamais imaginé que celà susciterait de telles jalousies de la part des membres de régions voisines à celle de Konjevic Polje.
Cette crise a été le début de la fin de l'Association des survivants.
Le lundi 01 octobre 2012 à 18:23 #19925

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299

Le lancement de la nouvelle association à Genève (l'Association des vétérans et patriotes de Bosnie-Herzégovine en Suisse - Section de Genève) permet enfin de relancer le débat sur les modalités d'organisation de la diaspora.
En effet, les membres de cette association (en majorité des ex-membres de l'Association des survivants de Srebrenica)ont enfin compris que les autres comnmunautés migrantes ont toutes leurs associations ou clubs locaux, et ceci sur deux bases : l'une laïque et l'autre religieuse.
Ils ont aussi pris conscience de leur capacité à s'auto-organiser, ce qui est nouveau. En effet, leur manque d'expérience associative et politique, les a jusqu'à présent incité à attendre des directives d'en-haut, comme ils en avaient l'habitude.
Cette attitude d'allégeance avait donné du pouvoir à quelques membres de l'Association qui s'étaient depuis 2007 érigés en "Comité central" au sein de l'Association des survivants. Tentative qui a échoué, notamment du fait qu'ils exigeaient également une allégeance de la part des suisses solidaires, ce qui nous a contraint en 2009 à former une autre association avec quelques bosniaques : Solidarité Bosnie.
Nous espérons maintenant pouvoir lancer une coordination entre les trois associations existantes à Genève, y compris l'Association culturelle des bosniaques de Genève (la "Djemat"* dans le respect de l'autonomie de chacune, mais avec des solidarités et mises sur pied d'évènements en commun comme la commémoration du 6 avril et 11 juillet autour de la pierre "Kamen Spavac" érigée sur la Place des Nations devant l'ONU à Genève.
Cette nouvelle étape exige un saut qualitatif, qui passe notamment par la compréhension d'un fonctionnement fédératif ou en réseau; afin de dépasser la tendance à l'hégémonie (exclusion des autres).
Il serait par ailleurs intéressant de savoir s'il existe des expériences ou tentatives similaires dans les autres pays.
Le lundi 01 octobre 2012 à 19:35 #19926

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299

Nous constatons que dans nos pays, il y a peu de soutien à la vie associative des migrants. En Suisse, les communautés les mieux organisées obtiennent des subventions en étant organisées par cantons.
Mais les communautés qui ne comprennent pas le fonctionnement fédératif de la Suisse, où tout se passe par cantons, n'obtiennent rien du tout.
C'est malheureusement le cas de la diaspora bosniaque.
Il a fallut attendre 12 ans pour que les bosniaques de Genève comprennent la nécessité de s'organiser au niveau cantonal, ce qui ouvre enfin des possibilités bloquées durant tout ce temps.
En effet, il n'a pas été possible - faute de volontaires - de constituer des Sections cantonales dans le cadre de l'Association des survivants de la Drina-Srebrenica, ce qui a amené de graves tensions.
Parmi les causes, il y a sans doute une mauvaise compréhesnsion de ce que signifie l'intégration, qui devrait logiquement découler du choix de rester ici. Mais faute de clarté du côté des autorités suisses, la notion d'intégration apparaissait pour la grande majorité des ex-réfugiés comme une notion facultative, pas importante.
Ce n'est que tout dernièrement qu'une loi a été édictée à ce sujet, qui met en avant un contrat d'intégration et l'apprentissage obligatoire de la langue de la région d'accueil. Mais le problème est que le niveau exigé est trop élevé pour des ex-réfugiés issus de la campagne. Par ailleurs, les cadres anglo-saxons qui viennnet travailler en Suisse sont exemptés de cette obligation...
Pour nous à Solidarité Bosnie, l'intégration est avant tout un processus de maîtrise des deux cultures : celle du pays d'origine et celle du pays d'accueil, à distinguer de la notion d'assimilation. En effet, il y a souvent confusion entre les deux notions, ce qui fait que des parents bosniaques refusent pour leurs enfants l'apprentissage de la langue bosnienne et de l'histoire de la Bosnie-Herzégovine.
C'est ainsi que deux tentatives de cours pour les enfants ont échoués à Genève, malgré l'appui du Dpt. de l'Instruction publique.
Le lundi 01 octobre 2012 à 19:54 #19927

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299

Mais le problème est que nous n'avons pas les moyens (en tant que suisses solidaires) de faire du porte-à-porte, famille par famille, pour mener à bien des explications sur l'intégration et l'introduction à la vie en Suisse.
Pour celà, il y a nécessité de réunions, canton par canton ou même dans de plus petites régions. Cette condition existe enfin à Genève, grâce à la nouvelle association, mais pas encore dans les autres cantons; mais nous ne perdons pas espoir.
A Genève, il serait maintenant possible de constituer une coordination entre les trois associations (y compris l'Association culturelle des bosniaques de Genève, liée à la "Djemat", la mosquée) dans le respect de l'autonomie de chacune. Nous pourrions ainsi participer ensemble à des commémorations, comme celle du 6 avril et du 11 juillet autour de la pierre "Kamen Spavac" érigée sur la Place des Nations, face à l'ONU. Et aussi, si entente, participer à des projets de développement en Bosnie avec nos partenaires locaux.
Mais pour celà, il est nécessaire de dépasser des blocages et tentatives hégémoniques de certains et acquérir une culture à la fois associative et fédérative.
Est-ce qu'il existe des expériences ou projets similaires dans les autres pays ?
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19
Accueil forums > Actualité > Chemin de paix - Srebrenica
Informations du forum
Statistiques du forum :
Nombre d'utilisateurs : 909
Nombre de discussions : 1288
Nombre de messages : 16312
Informations utilisateurs
Dernier utilisateur inscrit : ArjunRampkt
Membres en ligne : 0
Invités en ligne : 7
Actuellement en ligne :
bhinfo, l'actualité bosnienne Dzana
Tous droits réservés - Site, forum et blog auto-propulsés par un CMS fait maison