Forum Bosnie et Balkans

Des salons de discussions consacrés à la Bosnie et aux autres pays des Balkans.

Vous devez vous inscrire pour participer à ce forum.
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 Accueil forums > Actualité >

Chemin de paix - Srebrenica


Le jeudi 21 mai 2015 à 12:27 #24063

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299
Site web

23 membres de l'Association Compostelle-Cordoue sont venus sur le "Chemin de Paix" entre le 11 et 14 mai. C'était une expérience magnifique. Nous avons pratiqué des étapes plus courtes (environ 17-18 km) de Nezuk à Snagovo, de Snagovo à Glodi (pont en bois sur la Drinaca) et de Glodi à Pobudje en passant par le mont Udric, avant une étape raccourcie de Pobudje à Kamenica (au bord de la route de Konjevic Polje à Bratunac).
Nous avons été très bien accueillis par les habitants, qui sont très contents de la venue de ce premier groupe.
En juin 2014, des membres de l'Association Mir Sada de Lyon ont parcouru une étape jusqu'à Pobudje, où habite notre ami Djile, sa femme Emina et leurs enfants.
Dans les lieux où nous logeons chaque été lors de la "Marche pour la Paix", les maisons sont aménagées pour accueillir des groupes. Mais ce n'était pas toujours le cas pour les autres lieux, où il manquait l'eau courante.
Mais ce manque a été compensé par la chaleur de l'accueil. Et très probablement, tout sera mis à niveau encore cette année.
Il faut dire à leur décharge que l'absence de groupes de marcheurs n'a pas encouragé les habitants à compléter leur équipement. Reste aussi le problème de traduction de part et d'autre. Mais la communication humaine a passé.
En plus, nous avons jouit du beau temps.
L'absence de venue de groupes de marcheurs a aussi d'autres incidences : dès fois des lits et matelas fournis par Emmaus ont été déplacés dans d'autres maisons. Et il manque des indications de direction sur le "Chemin", notamment par disparition de poteaux indicateurs.
Nous espérons que d'autres groupes viendront : le Chemin est ouvert jusqu'en octobre.
Tout renseignement par : info@solidarite-bosnie.ch
Le mercredi 17 juin 2015 à 11:44 #24083

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299
Site web

Nous avons reçu quelques demandes pour une marche, soit la dernière semaine de septembre, soit en octobre.
Nous attendons donc d'autres demandes pour trouver ensemble les meilleures dates. Il faut compter une semaine, avec 4 ou 5 jours de marche entre Nezuk et Srebrenica, avec des étapes plus courtes que lors de la grande Marche de juillet.
Le vendredi 31 juillet 2015 à 08:06 #24156

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299
Site web

Vous pouvez vous inscrire pour le prochain groupe de découverte de la Bosnie et marche sur le "Chemin de Paix".
Nous avons choisi du samedi 26 septembre au samedi 3 octobre, car il y a ce jour-là plus de vols que d'habitude, notamment celui de Swiss entre Genève et Sarajevo.
Au programme :
Samedi 26, 18h : Rdv au caravansérail à Sarajevo.
Dimanche 27 : Visite du "bacarcija" le vieux quartier ottoman.
15h : Départ pour Nezuk en car ou minibus. Logement chez l'habitant.
Lundi 28 : Etape Nezuk-Snagovo (19 km)
Mardi 29 : Etape Snagovo-Glodi )17 km)
Mercr.30 : Etape Glodi-Pobudje (16 km) par le mont Udric
1er oct. : Etape Pobudje-Kamenice (8km)nous prenons un car pour rejoindre le Mémorial de Potocari et visite
de Srebrenica, où nous logeons.
Vendredi 2 octobre : Retour à Sarajevo. Visite, entretiens.
Samedi 3 octobre : Retour
Le coût pour la semaine est de 280 euros, inclus transports, logements, repas du soir, guides.
Il faut prendre des billets d'avion assez rapidement afin de bénéficier de tarifs autour de 200 euros.
Nombre minimum : 10 participants.
Prendre une assurance voyage personnelle.
Inscription : info@solidarite-bosnie.ch Tél. 0041/22/321 63 14
La prochaine marche, en 2016, est prévue en mai, comme celle très réussie de cette année.
Le samedi 22 août 2015 à 16:05 #24166

Chemin de paix - Srebrenica

Karimth14
Membre
Avatar

Inscription : 27 juillet 2015
Messages : 6
Site web

We remenber Srebenica *

_____________
http://bgbh1-bosnie.webnode.fr/
Le mardi 01 septembre 2015 à 18:38 #24173

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299
Site web

Le site est bien conçu et en plus en musique ! Bravo.
Il serait intéressant de savoir si ceux des militaires qui étaient en poste en Bosnie ont gardés des liens en Bosnie ? Dans la Marche pour la Paix, il y a par exemple quelques ex-Casques bleus hollandais, dont un chirurgien qui était très solidaire avec les habitants et réfugiés de Srebrenica. Il procédait à des opérations chirurgicales malgré les interdictions de sa hiérarchie. Il faut dire que les médecins étaient peu nombreux et que malgré le statut de "zone protégée" les bombardements étaient quotidiens, provoquant des morts et des blessés.
Il serait intéressant d'en savoir plus du côté français. Nous savons que des officiers et soldats ont pris des risques, notamment ceux qui ont déposés des containers au travers de certaines rues du quartier de Dobrinja, afin de gêner les tirs de snipers contre les habitants.
Mais nous savons aussi que certains officiers étaient complices avec les nationalistes serbes. C'est probablement aussi le reflet de ce qui existe dans nos sociétés, d'un côté ceux qui prennent position en faveur des victimes, alors que d'autres se compromettent avec les plus forts et trinquent avec eux.
Le mardi 08 septembre 2015 à 19:05 #24191

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299
Site web

Si nous n'avons pas plus de candidats pour la Marche de fin septembre-début octobre, nous serons obligé d'annuler la Marche, car il faut être au moins une dizaine, et ce nombre n'est pas atteint. Ce serait dommage, car en plus ce sera fête en Bosnie : Bajram ou Aïd, du 24 au 27 septembre.
Pourtant la marche en petit groupe au mois de mai a été très positive et montre qu'il y a là un potentiel à développer, et assez rapidement car les habitants de cette région nous attendent dans leurs Chambres d'hôte entre avril et octobre et ils savent bien accueillir.
Outre la Marche prévue entre le 26 septembre et le 3 octobre 2015, nous prévoyons d'organiser une marche au mois de mai 2016. Vous pouvez déjà vous y inscrire, de même que pour la Marche pour la Paix en juillet 2016, qui est sur notre site "Solidarité Bosnie", qui a été remis à jour.
Le vendredi 25 septembre 2015 à 10:01 #24202

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299
Site web

Nous avons été contraints, faute d'un nombre suffisant de participants, d'annuler la Marche qui était prévue dans la période entre le 26 septembre et 3 octobre. Nos amis de là-bas le long du Chemin de Paix, qui nous attendaient, sont très déçus. En plus, les conditions météo s'annonçaient bonnes...
Nous rappelons que les inscriptions pour la Marche prévue en mai sont ouvertes. Précisez-nous quel semaine, de samedi à samedi. Nous nous baserons sur les trois premières propositions pour déterminer les dates.
Il est également possible de s'inscrire pour la "Marche pour la Paix" qui aura lieu comme chaque année du 8 au 10 juillet.
Le mardi 01 décembre 2015 à 12:27 #24244

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299
Site web

Aidez-nous à faire connaître le "Chemin de Paix" !
Ceci notamment auprès de clubs de marcheurs et de groupes de retraités.
Grâce à l'ouverture d'une cinquantaine de Chambres d'hôtes au long de ce parcours de 80 kilomètres entre Nezuk (à l'est de Tuzla) et Srebrenica, nous pouvons moduler les étapes selon la capacité du groupe de marcheurs.
L'expérience de la marche au mois de mai avec l'Association Compostelle-Cordoue, a été très concluante. Notre passage a permis aux habitants de terminer les installations, restées en suspend faute d'argent.
En marchant dans cette région, vous aiderez ainsi concrètement les habitants de cette région, quasi tous des rescapés du génocide, à améliorer leur condition de vie. Nous sommes magnifiquement reçus et leurs repas sont préparés avec soin.
Il y a un contraste saisissant entre le tragique vécu de cette population de bosniaques (qui sont depuis la guerre minoritaires dans cette région) et la beauté du chemin et des paysages traversés.
Notre prochaine marche est prévue pour la seconde ou troisième semaine de mai 2016, selon les premiers inscrits. Le printemps est particulièrement beau, avec aussi la floraison de fleurs rares, dont des orchidées.
Ce Chemin est un chemin chargé d'une histoire à la fois tragique et héroïque : celle de la colonne des 14'000 hommes qui ont du quitter Srebrenica au soir du 11 juillet 1995, suite à l'abandon de la défense de la "zone de sécurité" décrété en secret par les grandes puissances pour laisser la place aux nationalistes serbes. Ces civils (seul un petit groupe était armé) ont tenté de traverser les lignes serbes pour rejoindre Nezuk, 80 km plus au nord, un village tenu par l'Armée de la "République de Bosnie-Herzégovine".
Les massacres successifs qui ont eu lieu à Potocari et sur ce parcours montagneux ont été reconnus comme "génocide de Srebrenica".
En fin de marche, nous visitons le Mémorial de Potocari et rencontrons différends témoins de cette période.
En plus de la découverte de Sarajevo et de sa vieille ville ottomane, il est possible de poursuivre le périple par la découverte de Mostar et de sa région avec de magnifiques sites comme le monastère soufi de la Buma, Stolac et Pocitelj. Bienvenue !
Le mercredi 06 janvier 2016 à 11:02 #24262

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299
Site web

Il y a déjà plusieurs inscriptions pour la Marche qui aura lieu en mai, en principe du 7 au 14 (à confirmer).
L'expérience de la marche de mai 2015 a été concluante, avec des étapes plus courtes que la Marche de juillet, sur le parcours montagneux entre Nezuk et Srebrenica, avec logement chez l'habitant, suivi d'une visite au Mémorial de Potocari et de Srebrenica.
Comme en 2015, il est également prévu une prolongation par un séjour de quelques jours à Mostar avec découverte de cette ville et de la région avec visites au monastère soufi de Blagaj à la source de la rivière Buma, de Stolac et ses "steccis" (stèles du 11-14ème siècle)et ses ponts-moulins, des ruines d'une étonnante cité illyre et de la magnifique cité ottomane de Pocitelj qui domine la rivière Neretva.
Tout renseignement sur notre site "Solidarité Bosnie" et par email : info@solidarite-bosnie.ch ou téléphone 0041/22/321 63 14 (matin).
Le dimanche 03 avril 2016 à 20:10 #24302

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299
Site web

Nous ne serons finalement que cinq à partir en mai en Bosnie-Herzégovine, du 10 au 21 mai: à moins de nouvelles inscriptions (toujours possible. Au programme, après l'arrivée à Tuzla, 4 jours de marche sur le Chemin de Paix avec logement chez l'habitant, visite du Mémorial de Potocari et de la ville de Srebrenica.
Ensuite, visite de Sarajevo avant de rejoindre Mostar et de visiter l'Herzégovine. Et retour par Split.
La trajectoire est basée sur l'expérience très réussie de mai 2015, riche en émotions et découvertes.
Notre souhait est que des groupes de marcheurs ou associations viennent en Bosnie-Herzégovine et notamment sur le Chemin de Paix entre Nezuk et Srebrenica en avril et octobre.
Mais pour l'instant, nous n'avons pas eu de réponses à nos nombreux courriels pour informer des marches, tant en France qu'en Suisse, comme si Srebrenica représentait encore un sujet tabou. Pourtant, cette région est très belle, encore très nature, et les habitants (presque tous des rescapés du génocide) vivant au long du Chemin, sont très accueillants.
Il est paradoxal de constater que des milliers de gens de nos pays compatissent émotionnellement avec les victimes du génocide, mais qu'en définitive très peu font le pas de venir sur le terrain et de se confronter à la réalité, qui n'est d'ailleurs pas que celle du passé, mais aussi celle du présent.
En effet, les survivants du génocide doivent maintenant vivre sous le joug politique de leurs bourreaux, vu que les grandes puissances ont donné, via les accords de Dayton, cette région (avant-guerre à majorité bosniaque et musulmane) à la "République serbe".
Il faut bien sûr faire la distinction (comme partout) entre les dirigeants politiques et les peuples. Car parmi les bosno-serbes de cette région, et notamment à Srebrenica, beaucoup ont compris ce qui s'est passé et se sont rapprochés des bosniaques, y compris des membres d'autorités locales. Mais ceux-ci sont considérés comme traîtres par les dirigeants de la "République serbe", qui poursuivent par d'autres moyens (non-létaux jusqu'à maintenant) la politique de ségrégation ethnique en vue d'une sécession de la RS.
Contrairement à d'autres situations problématiques (Palestine, Irak, Syrie, Lybie, etc.) où les citoyens de nos pays n'ont que très peu de possibilité d'intervenir avec un résultat positif, il y a encore de l'espoir pour la cause des bosniaques en "République serbe".
Mais il faut savoir que les gouvernements de nos pays (et aussi l'ONU) ne feront rien (ou que du bla-bla) si les citoyens de nos pays ne s'informent pas en allant sur place et étant prêts à se mobilisent en cas de besoin. Les bosniaques (notamment de la diaspora) portent eux aussi une part de responsabilité.
Leur repli sur soi et non-engagement politique ne fait que conforter les dirigeants nationalistes serbes de poursuivre leur programme de sécession, suite de la politique instaurée par Milosevic, Karadzic et Mladic.
En 1992, nous avons vu que durant la guerre en Bosnie-Herzégovine, très peu de citoyens se sont mobilisés en faveur de la "République de Bosnie-Herzégovine" et en général des populations victimes de l'agression, car quasi personne ne connaissait le pays, et encore moins des régions comme celle de Srebrenica.
Ceci à l'exception de la "Convergence des citoyens-citoyennes pour la Bosnie" qui en France a contré la propagande nationaliste serbe, relayée par Mitterand, qui imposaient le mensonge de "guerre civile" ou "inter-ethnique" (encore en vogue aujourd'hui dans les milieux officiels pou d'obscures raisons d'Etat.
La propagande nationaliste serbe avait ainsi beau jeu de présenter les résistants comme de dangereux islamistes; alors que les bosniaques de Srebrenica, Cerska, Konjevic Polje, Zepa, s'étaient spontanément organisés pour résister, avec des moyens dérisoires face à la puissance de feu des agresseurs.
Si malheureusement, une nouvelle offensive est lancée contre les bosniaques en RS, il est fort probable que la propagande serbe (dont l'appareil n'a pas été démantelé) reprendra la même argumentation mensongère. C'est pourquoi il est important que d'assez nombreux citoyens de nos pays connaissent ces habitants (qui ne sont pas du tout islamistes) afin de pouvoir contrer cette propagande qui a de nombreux relais dans nos pays, et qui profite aussi du discrédit jeté sur les musulmans par les récents attentats.
Il est également important de connaître et soutenir les bosno-serbes qui, bien que minoritaires, sont en faveur du vivre ensemble et ne sont pas en faveur d'une sécession qui risque d'enflammer cette région au cœur de l'Europe.
Le lundi 13 juin 2016 à 11:57 #24337

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299
Site web

Notre petit groupe du mois de mai a été une excellente expérience. Arrivés à l'aéroport de Tuzla le 10 mai, nous avons commencé notre périple par la visite d'une coopérative maraîchère (proche de l'aéroport) qui a été fondée sur l'initiative de Mirela Maroslic (vice-présidente de l'Association Mir Sada Lyon)avec l'appui du MFR (Maison Familiale Rurale), une association française qui organise notamment des cours de formation pour les jeunes ou nouveaux agriculteurs et maraîchers. En effet, il n'existe pas en Bosnie-Herzégovine de Ministère de l'agriculture, et par conséquent aucune formation de niveau professionnel, malgré un nombre important de petits-paysans.
Les femmes ont pris une part active dans le développement de cette coopérative du non de PREC, qui a ouvert un local dans une ancienne école, qui est sujette à du vandalisme, ne bénéficiant pas du soutien nécessaire au niveau politique. L'entraide entre paysans et maraîchers est pourtant une garantie pour un développement adéquat, avec aussi une formation pour l'étude de marché et la commercialisation de leurs produits.
Le 11 mai, nous avons visité l'usine DITA à Tuzla, qui a pu être reprise en main par les travailleurs, grâce à la détermination des plus engagés, emmenés par Emina Busuladzic, une femme remarquable.
Ils ont relancé la production du produit de vaisselle 3D et de lessive Artrix (des marques qui étaient connues dans toute l'ex-Yougoslavie), ceci grâce à un soutien populaire, d'animateurs TV et de la chaîne de magasins Bingo, ainsi que d'une actrice anglaise qui a financé des avocats indépendants.
Ils ont réussit à élargir leur réseau de vente à des pays voisins, notamment avec l'appui de militants et travailleurs qui ont repris en main collectivement des entreprises (en Serbie, Croatie, Macédoine, etc.) qui avaient été comme à Tuzla, mises en faillite frauduleusement et fermées par des prédateurs ulta-libéraux au service des plans de destruction des économies socialisées, ceci avec l'appui des experts de l'Union européenne.
Nous avons poursuivi notre périple par 4 jours de marche sur le "Chemin de paix" avec logement chez les habitants qui nous ont généreusement accueillis. Quelques habitations manquent encore du minimum nécessaire pour être aux normes de "Chambres d'hôtes", ce qui ne fait que souligner la nécessité de la venue de groupes de marcheurs, pouvant ainsi assurer des revenus d'appoint pour ces habitants.
Le 1er jour de marche à été marqué par la pluie, mais les trois journées suivantes ont été magnifiques, notamment la montée du mont Udric avec notre ami Djile.
Nous complétons la Marche par la découverte de villes et cités : Sarajevo, Mostar, Stolac, Pocitelj, le monastère soufi de Blagaj à la source de la Buma, des lieux magnifiques.
Nous terminons notre parcours par Split, sur la côte dalmate (après 4 heures de bus depuis Mostar), ville construite autour de l'ex-Palais de l'Empereur illyre et romain Diotlécien. L'aéroport de Split offre plusieurs destinations de retour, dont une pour Genève.
Le vendredi 17 juin 2016 à 09:53 #24338

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299
Site web

Nous prévoyons l'organisation d'un voyage en Bosnie-Herzégovine avec marche sur le "Chemin de paix", similaire à celle de mai, mais en automne. dans la période de fin septembre-début octobre. Ce seront les premiers inscrits qui auront la priorité pour les dates. Nous proposons les dates du 27 septembre au 8 octobre, avec aller par Wizzair de Bâle-Mullhouse à Tuzla et retour par Split.
Prenez contact par : info@solidarite-bosnie.ch ou par MP sur ce Forum. Bienvenue !

P.S. C'est le dernier moment (30 juin) pour vous inscrire dans notre Groupe international (avec logement chez l'habitant) à la "Marche pour la paix" du 8 au 11 juillet, entre Nezuk et Srebrenica.
Le mercredi 20 juillet 2016 à 09:38 #24353

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299
Site web

La "Marche pour la paix" 2016 a été, comme à chaque fois depuis 2005, un moment exceptionnel. Nous étions environ 6000, dont une trentaine de notre groupe "Solidarité Internationale Bosnie Herzégovine" (en majorité de France, de Suisse et d'Italie). Il y avait aussi 200 turcs (dont une partie sont des opposants), des autrichiens et d'autres pays.
Il y avait des groupes de toute la Bosnie-Herzégovine (en maillots colorés avec le nom de leur ville) dont beaucoup de l'ouest du pays (Bihac, Sanski Most). Un groupe assez nombreux (en jaune) est venu à pied de Sarajevo en 6 jours en passant par Sokolac et Zepa.
Le temps était ensoleillé et chaud. Les camions-citernes et fontaines au long du Chemin étaient très sollicités, ainsi que les coins d'ombre pour des haltes bienvenues. Comme chaque année, de nombreux habitants s'étaient mobilisés pour nous offrir des boissons, du café et du thé.
Une des équipes de secouristes a du intervenir pour transporter un blessé (entorse ?)sur un brancard, interrompant un moment notre montée du mont Udric (5 kilomètres de sentier ombragé). Un hélicoptère de l'Armée de Bosnie-Herzégovine est également prêt à intervenir.
Les quelques zones encore non-déminées sont bien signalées par des bandes jaunes. Des policiers et "Redar" (Service d'ordre) sont également présents afin d'assurer la sécurité des marcheurs au long des 80 kilomètres entre Nezuk et Srebrenica.
Le soir, dans le camp de tentes (monté et démonté par des volontaires de l'Armée), il y a des projections de films suivis d'exposés. Il y a maintenant aussi des camps de tentes individuelles ou de groupes, transportées par des véhicules municipaux ou des entreprises de toutes les régions de la "Fédération de Bosnie-Herzégovine".
Nous avons rencontré des membres d'une "Maison de la nature" qui est en cours d'aménagement à Srebrenica et qui sont intéressés de collaborer avec nous pour le développement du "Chemin de paix" en organisant des petits groupes de marcheurs entre avril et octobre.
A l'arrivée au Mémorial de Potocari, à l'issue du troisième jour de marche, nous avons été accueillis par de nombreux habitants, dont des veuves du génocide de Srebrenica. Parmi elles, il y avait Florence Hartmann.
Il n'y avait que très peu de médias internationaux (absents de la Marche).
Il n'y a pas eu cette année (ni en 2015) d'intrusion de groupes salafistes, qui dans des années précédentes perturbaient notre arrivée avec leurs cris "Allah Akbar". Il y avait, comme le souhaite les bosniaques, un silence respectueux.
La cérémonie du 11 juillet est toujours aussi impressionnante, avec à la fin l'enterrement de centaines de victimes du génocide, dont les cercueils sont portés par leurs familles à travers la foule de 30'000 personnes.
Après la cérémonie, notre groupe international s'est retrouvé à la cantine d'Emmaus-Potocari pour un repas et une réunion de bilan et de propositions. Chaque fois revient le problème des déchets, toujours non-résolu. En effet, le Comité d'organisation de la Marche ne se réunit qu'au printemps de l'année suivante. Face aux nombreux problèmes à résoudre d'urgence, la question des déchets est à chaque fois oubliée...
Il y a bien une équipe de ramassage, mais il serait certainement plus adéquat (par respect pour les victimes du génocide, pour les habitants et pour la nature) de fixer des sacs-poubelle sur un ou deux kilomètres après les lieux de distribution et d'interdire à une ONG de distribuer des "Muffins" emballés de plastique (que l'on retrouve sur des kilomètres).
Un Centre de traitement des déchets est en cours de construction dans la région, regroupant plusieurs communes. Encore faut-il qu'il y ait un travail d'éducation et d'initiation au tri des déchets, dans les écoles et parmi les habitants. La Bosnie-Herzégovine est dotée d'une nature magnifique. Il ne faut pas dilapider cet atout, surtout si l'on veut y faire venir du monde.
Le samedi 13 août 2016 à 17:14 #24379

Chemin de paix - Srebrenica

Fransua
Membre

Inscription : 13 août 2016
Messages : 10

Marche juillet 2016 - Photos :



Le dimanche 14 août 2016 à 19:03 #24383

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299
Site web

Merci Fransua pour ces photos. Dans la première, on voit notre ami Muhizin Omerovic (l'un des organisateurs de la "Marche pour la paix"*, en discussion avec des marcheurs de Sarajevo, qui sont venus à pied (avec tout un groupe) de Sarajevo à Nezuk en six jours de marche, avant de faire les trois jours de marche avec nous.
Cela illustre bien les liens d'amitié et de solidarité qui se sont tissés au fil des ans entre des bosniaques de quasi tout le pays (en tout cas de "Fédération"* avec les bosniaques (rescapés du génocide) qui sont retournés sur leur terre, le long du "Chemin de paix", et qui vivent maintenant sous l'emprise de la "République serbe".
Le lundi 15 août 2016 à 11:20 #24385

Chemin de paix - Srebrenica

Fransua
Membre

Inscription : 13 août 2016
Messages : 10

Marche juillet 2016 - Photos :















Le vendredi 07 octobre 2016 à 08:52 #24438

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299
Site web

J'espère que les photos de la Marche pour la Paix 2016 ci-dessus vous donneront envie de venir à la Marche 2017, à laquelle vous pouvez déjà vous inscrire auprès de Solidarité Bosnie Genève : info@solidarite-bosnie.ch
Avec nos partenaires de France et de Bosnie-Herzégovine, nous assurons la logistique du Groupe international (France,Suisse, Italie), avec déplacement en bus de Tuzla à Nezuk à la veille de la Marche (toujours du 8 au 10 juillet), transport des bagages d'étape en étape, logement chez les habitants avec repas du soir et pt.déjeuner.
Les habitants vous accueilleront chaleureusement. Nezuk est un village en "Fédération de Bosnie-Herzégovine" (sur l'ex-ligne de front).
Le 8 juillet, après avoir franchi les méandres d'une petite rivière, vous serez en "République serbe" sur un territoire qui a toujours été peuplé en majorité par les bosniaques, et qui l'est de nouveau aujourd'hui grâce au retour des survivants du génocide, qui ont reconstruits leurs maisons et relancés leurs cultures.
Leur situation reste néanmoins difficile, car ils sont politiquement dominés par les nationalistes serbes et cette région reste depuis la guerre économiquement sinistrée, difficile pour les habitants des deux communautés, qui ont néanmoins rétablis des relations normales.
Le forfait de 18 euros (repas-nuit-pt.déjeuner)en Chambres d'hôte représente donc un précieux appoint pour les habitants. Un de nos partenaires, Emmaus synergie Paris, a aidé les habitants à équiper une cinquantaine de Chambres d'hôtes au long de ce parcours vallonné et montagneux de 8o kilomètres, en espérant la venue de marcheurs entre avril et octobre.
Nous organisons la logistique pour une marche en mai, la 3ème en 2017, mais nous souhaitons aussi former un groupe de marche en octobre. Ces marches sont prolongées par une tournée de découvertes du pays, de Sarajevo à l'Herzégovine : Mostar, Stolac, Pocitelj, le monastère soufi de Blagaj, avec aussi de belles rencontres.
Le dimanche 30 octobre 2016 à 18:27 #24460

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299
Site web

Le pont en bois, reconstruit en urgence par Emmaus-synergie Paris en juin 2014, apres la destruction du pont par une crue, est actuellement en reconstruction sous l egide de l UNDP. Mais depuis deux mois, les travaux sont arretes. $ poutrelles metalliques ont ete posees, mais pas le tablier, que les habitants souhaitent en dur afin de pouvoir y passer avec des tracteurs pour acceder aux paturages et forets. Le nouveau pont pourrait aussi favoriser la reconstruction de maisons sur l autre rive, detruites durant la guerre.
Une reunion aura lieu le mardi 1er novembre entre l UNDP et la municipalite de Zvornik, afin de decider de la finition du pont avant l hiver. Sinon, les travaux risquent d etre reportes en avril. Esperons que les travaux soient termines le plus rapidement possible.
En effet, l UNDP a finance les travaux d un autre pont, qui mene a un nouveau restuarant a Glodi, au bord de la Drinaca, et qui est en fonction, alors qu il n est pas sur le Chemin de la Marche pour la paix, contrairement a ce que certains medias en Bosnie ont annonce.
Le vendredi 13 janvier 2017 à 12:24 #24510

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299
Site web

Je rappelle que les inscriptions pour les marches de mai (en petit groupe) et de juillet (Marche pour la paix) sont ouvertes, par notre email info@solidarite-bosnie.ch
Nous pouvons ainsi vous envoyer toutes les informations utiles.
Aidez-nous à promouvoir la "Marche pour la paix" en photocopiant notre feuille 2017 sur notre site "Solidarité Bosnie" et en la diffusant dans vos associations et auprès de vos proches. Vous pouvez aussi commander notre "Guide Chemin de Paix Nezuk-Srebrenica" (7frs ou 6.50 E + port)plein d'infos et de belles photos couleur.

La "Marche pour la Paix" constitue une possibilité exceptionnelle pour connaître la région de Srebrenica, le monde rural et l'accueil chaleureux des habitants, presque tous des survivants de l'agression des forces serbes entre 1992 et 1995 (il n'y a pas eu que le génocide de juillet 1995).
Les bosniaques de cette région étaient largement majoritaires avant 1992. Ils le sont toujours dans les sous-communes traversées par les 80 kilomètres de la Marche pour la Paix. Mais les villes, comme Bratunac, Zvornik, Srebrenica, sont maintenant habitées en majorité par des bosno-serbes.
Toute cette région a été donnée à la "République serbe" par l'Accord de Dayton, ce qui constitue un problème explosif en cas de sécession de la "République serbe", projet soutenu par Poutine. En effet, cette région à l'ouest de la Drina fait partie de la Bosnie-Herzégovine depuis le XIIème siècle. Les mines d'argent de Srebrenica (d'où le nom de la ville) ont même été la principale source de richesse du Royaume de Bosnie & Herzégovine (avant l'arrivée des ottomans).
Jamais les bosniaques n'accepteront que la "République serbe" fasse sécession et se rattache à la Serbie, car cette "entité" a été bâtie par la terreur et le crime, avec l'appui de l'appareil militaire yougoslave, confisqué par les nationalistes serbes.
Le problème est que les grandes puissances ont eu l'illusion (comme à Munich en 1939) qu'en faisant des concessions aux agresseurs, ceux-ci se limiteraient à ce qui a été concédé. Mais aujourd'hui, les nationalistes serbes avec Dodik, disposent du soutien (diplomatique et militaire) de Poutine pour une sécession.
Les grandes puissances ont de facto préparé le terrain pour une relance du conflit par toutes leurs décisions imbéciles :
- en 1992, ils ont imposé un embargo sur les armes à la "République de Bosnie-Herzégovine" afin de faciliter une victoire rapide de Milosevic (les experts militaires pensaient que les bosniaques allaient perdre en quelques semaines vu qu'ils n'avaient pas d'armée).
- pour imposer cet embargo via l'ONU, il fallait donc présenter le conflit comme étant une "guerre civile", alors que les grandes puissances disposaient de toutes les preuves que c'était une agression.
- décision d'abandonner la défense des "zones de sécurité" de Srebrenica et Zepa et ainsi donner le feu vert aux forces serbe pour commettre un génocide.
- accorder le nom de "République" à ce qui n'est en fait qu'une "Entité" qui divise la Bosnie en deux.
- donner des régions entières (comme celle de Srebrenica) à cette dite "République", ceci malgré la reconnaissance du génocide.
- empêcher que la Serbie soit condamnée pour "agression et génocide" (plainte en 1993 de la République de BH auprès de la Cour Internationale de Justice) par la rétention d'informations, notamment sur le "Conseil suprême de défense serbe" qui prouvait la responsabilité de Milosevic. La CIJ a juste blâmé la Serbie pour n'avoir "pas empêché le génocide de Srebrenica"...et Florence Hartmann, qui a dénoncé cette manipulation, a été condamnée par le TPIY...
Les représentants des grandes puissances à Sarajevo laissent la RS endoctriner ses élèves au travers d'un enseignement qui exclut toute étude sur l'histoire et à la culture de Bosnie-Herzégovine, pour ne traiter que de l'histoire et de la culture de Serbie. Ils savent pourtant (par l'expérience nazie) où un tel endoctrinement peut mener; mais ils pensent naïvement que les bosniaques en RS vont passivement se laisser dominer. Ils se trompent lourdement.
Les bosniaques de RS ont l'expérience de la résistance, même si actuellement ils résistent non-violemment en tissant des liens avec les bosno-serbes (notamment à Srebrenica) et s'auto-organisent en construisant des routes et en ouvrant leurs propres écoles.
Les bosniaques de la région de Srebrenica ont aussi tissé de nombreux liens d'amitié et de solidarité avec des milliers de bosniaques de tout le pays et de la diaspora, et aussi internationaux, notamment au travers de la "Marche pour la paix". Ils savent ainsi qu'ils ne sont pas isolés, quelque soit l'attitude des politiciens locaux ou internationaux (qui sont quasi tous complices d'une politique de destruction de l'économie autogestionnaire yougoslave et de privatisations frauduleuses qui ont jetés des milliers de travailleurs dans la misère).
C'est pourquoi, face au risque de sécession et d'un conflit qui pourrait rapidement dégénérer, il est urgent que les citoyens européens viennent sur place et contribuent au processus de reconnaissance des faits et au rapprochement des citoyen-ne-s des différentes communautés.
Nous souhaitons que les divisons instaurées par Dayton soient remplacées par un projet de réunification de la Bosnie-Herzégovine sur une base citoyenne et fédéraliste, dans le respect du droit des travailleurs et des minorités. En effet, une Bosnie-Herzégovine divisée et soumise à la corruption a peu de chance d'accéder à l'Union européenne (qui doit également être réformée pour redevenir crédible).
Il est encore temps
Le lundi 29 mai 2017 à 10:57 #24567

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1299
Site web

Si vous souhaitez participer à la Marche pour la paix du 8 au 10 juillet 2017, je vous invite à vous inscrire rapidement par info@solidarite-bosnie.ch
Il reste encore quelques places sur le vol de Wizzair du 5 juillet entre Bâle-Mulhouse et Tuzla. Quelque soit votre moyen d'arrivée, par air ou par la route (par bus 20h depuis Genève), notre rdv pour notre car de Nezuk est le vendredi 7 juillet à 17h30 à Tuzla.
Les inscrits reçoivent une feuille d'information recto-verso avec toutes les informations nécessaires.
Notre forfait de 135 euros comprend le car spécial Tuzla-Nezuk, 4 nuitées dans les chambres d'hôtes avec repas du soir et pt-déjeuner, le transport des bagages d'étape en étape, les frais de gestion.
Depuis le début de notre groupe international en 2005, nous avons estimé important de loger chez les habitants (presque tous des rescapés du génocide de Srebrenica) pour faire leur connaissance et dans le but de développer un Chemin de grande randonnée (GR) ouvert d'avril à octobre) en tant que vecteur économique pour cette région de petits-paysans qui n'ont pas accès à des emplois fixes.
Nous organisons aussi des marches en petits groupes en mai et fin septembre/octobre sur ce même parcours, avec en plus visites de Sarajevo et de la région de Mostar (Herzégovine).

Il y a actuellement une vingtaine d'inscrits de France, Suisse et Italie. Nous souhaitons une quarantaine de participant-e-s.
Comme indiqué plus haut, la Marche pour la paix revêt une importance particulière du fait de la menace de sécession de la "République serbe", confirmée lors du meeting du 9 janvier 2017 à Banja Luka. Il faut rappeler que la grande majorité des bosniaques n'avaient pas pris au sérieux la menace de guerre proférée par Karadzic en février 1992, deux mois avant l'agression. Il en est de même aujourd'hui en Fédération et notamment à Sarajevo. Mais la menace est prise au sérieux par les bosniaques qui vivent depuis les Accords de Dayton sur des territoires qui étaient en majorité peuplés de bosniaques (comme toute la région traversée par la Marche pour la paix) donnés à la "République serbe" malgré la reconnaissance du génocide.
Il es t donc important de contribuer, notamment par la connaissance du contexte en allant sur place, à éviter la reprise d'un nouveau conflit. Voir l'explication plus haut).
C'est pour quoi votre participation est importante.
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19
Accueil forums > Actualité > Chemin de paix - Srebrenica
Informations du forum
Statistiques du forum :
Nombre d'utilisateurs : 909
Nombre de discussions : 1288
Nombre de messages : 16312
Informations utilisateurs
Dernier utilisateur inscrit : ArjunRampkt
Membres en ligne : 0
Invités en ligne : 6
Actuellement en ligne :
bhinfo, l'actualité bosnienne Dzana
Tous droits réservés - Site, forum et blog auto-propulsés par un CMS fait maison