Forum Bosnie et Balkans

Des salons de discussions consacrés à la Bosnie et aux autres pays des Balkans.

Vous devez vous inscrire pour participer à ce forum.
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 Accueil forums > Actualité >

Chemin de paix - Srebrenica


Le lundi 16 mars 2009 à 10:42 #10687

Chemin de paix - Srebrenica

Yvar
Membre

Inscription : 10 mars 2009
Messages : 18

La Marche internationale de la paix, Nezuk-Srebrenica, aura lieu (comme depuis 2005) entre le 8 et 10 juillet. Soit 104 km. en 3 jours en moyenne montagne.
Nous partons donc de Nezuk, petit village à l'est de Tuzla, en marchant dans le sens du retour sur le tracé des survivants de la colonne des 14.000 hommes partis des hauts de Srebrenica/Potocari le 11 juillet 1995 lorsqu'ils ont enfin compris que l'ONU n'allait pas les défendre comme promis.
La "zone de sécurité de Srebrenica" avait été créée en mars 1993, sans qu'il y ait une volonté des grandes puissances à vraiment protéger la population de cette région (74% Bosniaque Musulmane) agressée depuis avril 1992 par l'offensive planifiée par la Serbie nationaliste, décidée à s'emparer de plus de la moitié de la Bosnie-Herzégovine. Les dirigeants des USA, de la Grande-Bretagne, de la France, de la Russie, avaient très certainement donné leur aval à une telle opération destinée à écarter un hypothétique danger musulman pour l'Europe. On peut faire le parallèle avec la soi-disant menace des armements massifs de Sadham Hussein.
Plus de la moitié de ces hommes, des civils, ont perdu la vie entre le 12 et 13 juillet 1995, pris au piège par les forces Serbes dans une zone située dans les montagnes à 15-30 km. au nord-ouest de Srebrenica-Potocari.
Malgré la triple reconnaissance du génocide, cette région a été laissée par les Accords de Dayton de fin 1995 sous le contrôle de la "République serbe de Bosnie" (RS) fondée par Karadzic et Mladic, ce qui montre bien la complicité de la dite "communauté internationale", en fait de pays dits "chrétiens".
C'est pourquoi il est important que des citoyens et citoyennes de nos pays, en désaccord avec cette politique, soient présents du côté des Bosniaques qui veulent la réunification du pays au travers d'un processus de reconnaissance du génocide et des citoyens et citoyennes Serbes qui veulent rompre avec la politique criminelle qui a été menée en leur nom.
En 2008, nous étions 2400 participant-e-s, des survivants du génocide de 1995 et beaucoup de jeunes de toute la Bosnie-Herzégovine et une trentaine d'internationaux (de France, Suisse, Italie). Il faut cette année doubler ce nombre. C'est important de construire ensemble une perspective européenne.
Le Parlement européen veut faire du 11 juillet une journée européenne de mémoire. Il serait important que la reconnaissance du génocide se traduise aussi par la reconnaissance de la Marche internationale de la paix et par le soutien du projet de Chemin européen de mémoire et solidarité.
Le lundi 16 mars 2009 à 13:41 #10688

Chemin de paix - Srebrenica

Albert
Membre
Avatar

Inscription : 21 juin 2008
Messages : 430

Je viens de faire diffusion de cette marche sur le Forum de la CASA DE L'EST (voyez http://casadelest.or...p?TOPIC_ID=1859).


Visitez le site (www.casadelest.org) et le forum informatif (http://casadelest.org/foro/default.asp), toujours actualisé en plusieurs langues, de la CASA DE L'EST. Participez au forum : vous pouvez le faire même en français...
Le mardi 17 mars 2009 à 10:34 #10703

Chemin de paix - Srebrenica

Yvar
Membre

Inscription : 10 mars 2009
Messages : 18

Merci Albert,
J'espère qu'il y aura cette année des participant-e-s à la Marche venant de l'Espagne.
Viens-tu au Colloque Bosnie à Lyon les 28-29 mars ? Il y aura plusieurs participant-e-s au site de Dzana, dont Jean-Paul.
Au cours du Colloque, nous discuterons aussi du projet de Chemin européen de mémoire, qui offrira la possibilité, 8 ou 9 mois par année, d'emprunter le cheminement de la Marche internationale de la paix entre Nezuk et Potocari.
Il est prévu un balisage des 104 kilomètres, avec des chambres d'hôtes et gîtes d'étape, avec l'édition d'un petit guide en plusieurs langues.
Le mardi 17 mars 2009 à 13:36 #10705

Chemin de paix - Srebrenica

Albert
Membre
Avatar

Inscription : 21 juin 2008
Messages : 430

Bonjour, Yvar! !

Malheureusement, je ne pourrai pas être à Lyon, à ces dates-là je serai en voyage dans le sud de l'Espagne, et je le regrette bien car il m'aurait bien plû rencontrer encore une fois Jovan Divjak et aussi, bien sûr, d'autres participants au Forum (j'avais parlé de toi a Divjak, à Sarajevo, et il m'a dit qu'il te connaît bien).

Je vais suivre toutes les discussions que je trouverai dans le Forum. Cette rencontre est aussi annoncé depuis le 2 février au forum de la CASA DE L'EST (http://casadelest.org/foro/topic.asp?TOPIC_ID=1836). Je serai heureux d'y ajouter des nouvelles quand il sera fini. Si tu veux m'en envoyer directement, tu peux le faire à mon adresse de poste éléctronique alazaro@casadelest.org.
Le mardi 17 mars 2009 à 17:33 #10711

Chemin de paix - Srebrenica

Yvar
Membre

Inscription : 10 mars 2009
Messages : 18

Bonjour Albert,
Je comprends bien. On ne peut pas être partout à la fois. Mais essaie de réserver pour la Marche de cet été, où seront présents plusieurs participant-e-s au Colloque. En effet, le Colloque sera un moment important pour faire le point, mieux nous connaitre et nous coordonner pour continuer.
Pour le Colloque, nous allons éditer un numéro de notre journal : SrebrenicA, qui complète par l'écrit des sites comme celui de Dzana et du Courrier des Balkans.
Nous cherchons des correspondant-e-s, y compris en Bosnie-Herzégovine (si possible en français).
Jovan Divjak fait un très bon travail avec son association "Construire la Bosnie par l'Education". En février, j'ai été dans les locaux de son association, à l'occasion de la remise de bourses. Celà constitue un espoir pour beaucoup de jeunes bosniens. Voir le site : www.ogbh.com.ba
Et dernièrement, il est venu à une Conférence à Genève dans le cadre d'une semaine sur les Droits humains.
Le mardi 17 mars 2009 à 18:21 #10713

Chemin de paix - Srebrenica

Albert
Membre
Avatar

Inscription : 21 juin 2008
Messages : 430

Yvar a dit :

Jovan Divjak fait un très bon travail avec son association "Construire la Bosnie par l'Education". En février, j'ai été dans les locaux de son association, à l'occasion de la remise de bourses. Celà constitue un espoir pour beaucoup de jeunes bosniens. Voir le site : www.ogbh.com.ba

Je connais bien, j'ai visité moi aussi deux fois ces locaux, et je participe financièrement à son association, car j'ai compris qu'après cette terrible guerre il fait un très bon travail qui mérite bien d'être réconnu partout.

Son association est presente aussi dans le forum de la CASA DE L'EST (http://casadelest.org/foro/topic.asp?TOPIC_ID=1801), et ce "post" a reçu jusqu'à présent plus de 140 visites.



Visitez le site (www.casadelest.org) et le forum informatif (http://casadelest.org/foro/default.asp), toujours actualisé en plusieurs langues, de la CASA DE L'EST. Participez au forum : vous pouvez le faire même en français...
Le lundi 20 septembre 2010 à 08:44 #11226

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1302

Bonjour à tous
et merci à Dzana d'avoir relancé le forum.
Depuis mars 2009, plusieurs évènements se sont produits :
- Le Colloque Bosnie de Lyon, co-organisé entre l'Association Mir Sada (Lyon) et Solidarité Bosnie (Genève).
J'ajouterai quelques infos et commentaires dans la rubrique à ce sujet.
- Le lancement de la Coordination francophone Bosnie-Herzégovine, avec une dizaine d'associations.
- Lancement du Forum Bosnie, tous les 1ers mardis du mois à Genève (Solidarité Bosnie)
- Les Marches pour la paix entre Nezuk et Potocari de 2009 et 2010.
- Le projet de Chemin européen pour la paix (sur le même trajet).
- Edition du livre de Mirhija-Kulovic-Fekovic : Vivre et mourir pour Srebrenica, sur la base de témoignages
de survivant-e-s du génocide de Srebrenica recueillis en Suisse. Mirhija a été interprète bénévole depuis 1992 et notamment en juin 2005 à Genève lors de témoignages publiques au Théâtre de St-Gervais au côté d'Antoine Jaccoud. Ce livre met en valeur le vécu quotidien et tragique de ces rescapés du génocide au cours de ces journées de juillet. Edition Riveneuve.
Le mercredi 06 octobre 2010 à 20:00 #11360

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1302

J'ajoute encore une information à la liste ci-dessus :
le lundi 15 novembre à 11h sera inauguré sur la Place des Nations à Genève, en-face de l'ONU, un monument en mémoire de Srebrenica, en présence des autorités et notamment de Rémy Pagani du Conseil administratif de la Ville de Genève.
L'initiative de cette pierre monumentale, taillée et gravée en Bosnie, vient d'un petit groupe de Bosniaques de Genève (et notamment de Semso Salihovic de Cerska, qui habite maintenant à Genève) regroupés dans l'Association culturelle des bosniaques de Genève.
Bienvenue !
Le mardi 16 novembre 2010 à 17:49 #11610

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1302

Hier 15 novembre, environ 200 personnes ont participé à l'inauguration du monument en mémoire de la Bosnie-Herzégovine 1992-1995 et de Srebrenica juillet 1995, qui est érigé en face de l'ONU, de l'autre côté de la Place des Nations.
La Ville de Genève était l'organisatrice de cette manifestation, ouverte par Rémy Pagani, qui a participé en tant que Maire à la Marche pour la paix Srebrenica en 2009.
Cette pierre de plus de 2 mètres de haut, taillée et gravée en Bosnie avec ces mots : "Bosna i Herzegovina 1992-1995, Srebrenica juli 1995" a ensuite été amenée à Genève
grâce à l'initiative de Semsudin Salihovic et avec le soutien (par une collecte)de dizaines de compatriotes maintenant établis en Suisse-romande.
C'est un évènement important, contre l'oubli et le déni.
Des stands de documentation, dont celui de Solidarité Bosnie, proposaient des livres (dont celui de Mirhija Fekovic : Vivre et mourir pour Srebrenica.
Nous espérons que la réussite de cette initiative en encouragera d'autres.
Le mercredi 17 novembre 2010 à 14:35 #11628

Chemin de paix - Srebrenica

Dzana
Membre
Avatar

Inscription : 13 février 2008
Messages : 1499
Site web

Merci Ivar pour ce compte rendu.

J'ai lu le discours de Semsudin Salihovic, c'était très touchant. Peut-être qu'un jour un même monument sera placé en France ou en Belgique ?

On peut voir quelques photos ici : Tribune de Genève



_____________
Carnets
Le jeudi 18 novembre 2010 à 22:40 #11639

Chemin de paix - Srebrenica

hedi
Membre
Avatar

Inscription : 25 juillet 2008
Messages : 565

très bien.

_____________
Vive Sarajevo !
Zivjela Bosna i Hercegovina !
Le jeudi 25 novembre 2010 à 15:50 #11679

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1302

Merci Dzana pour l'insertion de la photo. Il y en a aussi sur le site de BHinfo.
Notre association "Solidarité Bosnie" cherche des financements pour faire traduire le livre de Semso sur la résistance de la région de Cerska - Konjevic-Polje - Pobudje durant la période 1992-1993. Cette résistance (à une trentaine de km. au nord de Srebrenica) est mal connue du public français, sinon par le biais de l'intervention de Philippe Morillon qui a passé dans cette région et à Srebrenica en mars 1993.
Le jeudi 03 février 2011 à 10:48 #12052

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1302

Le 24 janvier, dans le cadre d'une Journée de la mémoire dans un Collège de Genève, nous avons été invités, Avdurahman (survivant de Srebrenica) et moi, à présenter les circonstances du génocide de Srebrenica, devant une centaine d'élèves de 4 classes.
Il est effet important de préciser certains points, notamment en vue de prévenir à l'avenir et au niveau international la reédition de tels enchaînements, qui débutent en général par une propagande ciblée, la manipulation des peurs et un feu vert des autorités génocidaires à commettre des actes défendus.
Nous allons travailler avec nos amis du Rwanda pour dégager des points communs et proposer des mesures de prévention.
Le génocide (reconnu) de Srebrenica doit être placé dans le contexte d'un génocide plus large mais non-reconnu : celui commis en Bosnie-Herzégovine entre 1992 et 1995.
On peut commparer le génocide de Srebrenica (juillet 1995) à la pointe d'un iceberg (partie visible et reconnue) qui ne doit pas faire oublier la plus grande partie (environ 130.000 morts) immergée et non-reconnue.
Et même cette partie reconnue est plus souvent présenté faussement comme un massacre de 8000 personnes à Srebrenica ou Potocari "devant les yeux de casques bleus impuissants". En fait, la décision d'abandonner la protection de cette dite "zone de sécurité" (décrétée en mars 1993) a été prise par le "Conseil de sécurité" en mai 1995 à New-York; bien au courant des menaces qui pesait sur Srebrenica et Zepa.
Objectivement, les soldats hollandais, trop peu nombreux, ne pouvaient rien faire pour stopper l'avancée des forces serbes. Mais un certain nombre d'hollandais ont collaborés avec Mladic pour séparer les hommes réfugiés dans leur base, des femmes, enfants et vieiillards (qui ont en général été épargnés). Quelques centaines d'hommes ont ainsi été fusillés par les sbires de Mladic à Potocari. D'autres soldats hollandais (honneur à eux) ont compris et tentés de raisonner leurs camarades, mais en vain dans un contexte de peur et d'abandon.
La grande majorité des hommes (14.000) ont tenté de rejoindre Nezuk, la zone libre, à une centaine de kilomètres. Seuls un peu plus de 6000 d'entre-eux (dont ceux qui ont réussi à rester en colonne) ont survécu à cette épreuve. La majorité des 8000 victimes sont donc tombés loin de Srebrenica et de Potocari, dans les forêts et montagnes, sous les bombardements et mitraillages ou capturés et exécutés, y compris ceux qui se sont rendus en croyant être èpargnés.
En outre, l'opinion publique de nos pays est tenue dans l'ignorance de la complicité des grandes puissances dans cette tragédie, qui fait que que les génocidaires ont été récompensés à Dayton par la donation de toute cette région (où les serbes de BH étaient minoritaires) à la "République serbe de Bosnie", conformément au criminel plan de partage de la Bosnie entre Milosevic et Tudjmann, conclu à Karadjordjevo une année avant l'agression contre la République de Bosnie-Herzégovine.
J'ai ajouté des informations et rectifications sur ce drame tout en-bas de la rubrique "Guerre de Bosnie" - "génocide de Srebrenica" sur le site de Dzana. J'attend vos commentaires.
Le vendredi 04 février 2011 à 15:45 #12069

Chemin de paix - Srebrenica

Dzana
Membre
Avatar

Inscription : 13 février 2008
Messages : 1499
Site web

Bonjour Ivar,

J'ai lu avec beaucoup d'intérêt vos deux derniers commentaires sur l'article "Génocide de Srebrenica". Effectivement, dans mon article, écrit en 2007, il y avait des choses à rectifier, en particulier sur la raison du départ de Naser Oric avant l'offensive serbe.

Votre commentaire est, selon moi, un excellent résumé du déroulement du massacre de juillet 1995. Voila pourquoi j'ai voulu re-écrire l'article en tenant compte de toutes vos remarques. Et finalement, j'ai pensé que pour la partie "le génocide", le mieux était tout simplement de vous citer. Je me suis donc permise de copier-coller votre intervention directement dans l'article, en précisant que vous en êtes l'auteur.

J'en ai également profité pour re-écrire ce que j'avais rédigé à l'époque.

J'espère que maintenant, on a une vraie bonne synthèse du drame. J'espère pouvoir la compléter par d'autres articles, car il y a tant à dire...

Pour ceux que ça intéresse, voici l'article : http://www.dzana.net...e-srebrenica.html
J'ai également mentionné, en fin d'article, la marche annuelle de Srebrenica *

_____________
Carnets
Le jeudi 10 février 2011 à 18:12 #12082

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1302

Merci Dzana pour cette utilisation judicieuse des précisions que j'ai pu apporter. Au cours de toutes ces années, j'ai recueilli beaucoup de témoignages directes de la part de survivants tant ici qu'en Bosnie. Et j'ai aussi lu plusieurs livres sur ce sujet, dont le récent de notre amie Mika "Vivre et mourir pour Srebrenica". Elle était interprète bénévole pour les survivants dans le Canton de Vaud et a mis les témoignages recueillis sous une forme romancée, plus accessible, de ces différents destins.
Le livre de David Rhode sur "le massacre de Srebrenica" est malheureusement épuisé. Appel à vous pour multiplier les demandes auprès de l'éditeur Plon pour le faire reéditer.
Il y aurait certainement matière pour un film. Cette tragédie fait partie de l'histoire européenne. Elle illustre l'abandon de la population non-serbe de Bosnie-Herzégovine par des décideurs occidentaux dénués de courage face aux fascistes serbes et croates. Et l'on constate aujourd'hui, avec les remarquables mouvements populaires en Tunisie et Egypte, que ces mêmes décideurs étaient ami-ami avec les pires dictateurs et tortionnaires du monde entier, au mépris du droit des peuples à vivre libres et démocratiquement.
Il est temps que celà change, pacifiquement, y compris bien sûr en Bosnie-Herzégovine où trop de jeunes et moins jeunes souffrent de leur mise à l'écart.
Le vendredi 11 février 2011 à 17:52 #12087

Chemin de paix - Srebrenica

draganbxl
Membre
Avatar

Inscription : 25 septembre 2008
Messages : 1037

Concernant le Rwanda, je vous signale l'existence d'une association de victimes en Belgique, http://www.ibuka.net/index1.html.
Il y a au moins une grosse différence entre ces deux génocides, à savoir que dans le cas de la BiH, les victimes n'ont pas eu le poids qu'ont pu avoir, sur le plan juridique et politique, celles du Rwanda, qui ont pu influer sur la politique belge, de telle sorte que des procès ont eu lieu en Belgique. Des rescapés de l'école de Kigali ont intenté une action en justice contre la Belgique, la plaidoirie a eu lieu il y a peu.

Dans le cas du Rwanda, on peut relever les suites de la décolonisation dans les faits survenus, une sorte de poids historique de la Belgique et de l'Europe (la colonisation belge et, avant, allemande et sa propagande des races différentes).

Au cas où cela pourrait vous être utile, voici un résumé d'un exposé de l'avocat belge des victimes de l'ETO de Kigali. (Notes d'une conférence à Bruxelles le 1er décembre 2010.)

Le troisième conférencier, l'avocat Eric GILLET, a souhaité répondre à trois questions: qui va-t-on juger, de quoi et qui sera le juge? De fait, il exposera ce qu'est un génocide et pourquoi on peut parler de génocide au Rwanda. Un génocide doit être organisé, planifié: des hommes doivent avoir pensé le génocide, il n'y a pas que des organisateurs matériels. Il s'agit d'un crime d'Etat impliquant des milliers d'institutions: communes et banques d'Etat. Le secteur économique n'est pas en reste: importation de dizaines de milliers de machettes dans les mois qui ont précédé le génocide. Il a fallu aussi des propagandistes, pour inciter les gens à tuer, des intellectuels. Le génocide concerne aussi les diplomates présents avant et pendant le génocide. Information importante: selon le conférencier, la Belgique savait que le génocide commencerait par le meurtre de casques bleus, afin de provoquer le retrait du contingent belge, c.-à-d. l'effondrement de la MINUAR. «Il s'agit d'un abandon organisé par le gouvernement belge.» La répression des génocidaires commence dès 1994 en Belgique: des victimes voyaient leurs bourreaux s'installer librement à Bruxelles, des interamwes. L'avocat rappelle le rôle du juge D. VANDERMEERSCH et le premier procès en 2001, aux assises, à Bruxelles. Ce premier procès concerne quatre personnes dont un intellectuel (qui a rédigé les «Dix commandements Mahutus»), un directeur général d'entreprise (qui a financé les milices), et deux religieuses qui ont volontairement livré des réfugiés aux milices. Le procès a duré 8 semaines et donné lieu à 4 condamnations. En 2005 ont eu lieu: le procès de deux commerçants qui ont fourni des camions; celui du major NTUYAGA, qui a arrêté les dix militaires belges et les a menés au camp militaire de Kigali. Il y a eu des procès aux USA, en Suisse, au Canada. En revanche, en France les plaintes n'auront aucune suite. L'avocat expose ensuite ce qu'il considère comme les trois fonctions principales d'un procès: - punir le crime; - reconnaître le crime en lui-même (et pour les victimes); - et une fonction de mémoire. Enfin, il revient sur le procès de l'ETO, pour lequel il a intenté une citation de l'Etat belge et de trois officiers belges (l'affaire a été plaidée en septembre dernier, les plaignants sont au nombre de douze).

Il y a un très bon film de vulgarisation, Killing dogs.

A noter que des interrogations pourraient légitimement être posées sur le point suivant: le génocide ressemble sous différents aspects dans ces deux pays, dans ce sens précis: la présence de l'ONU qui s'en va et laisse les massacres se produire alors que l'ONU était supposée défendre la population.

Ivar si vous produisez dans vos rencontres des comparaisons et analyses, je suis intéressé à les recevoir.
Le mercredi 16 février 2011 à 19:58 #12092

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1302

Merci Dragan pour ces précisions. C'est d'ailleurs une excellente contribution au travail de synthèse que nous nous proposons de mener ces prochains temps avec nos ami-e-s rwandais. Quelques-uns d'entre-eux sont interessés de venir à la Marche cette année.
Concernant l'ONU, on peut constater que cette institution est soumise aux pressions des grandes puissances, et en particulier des 5 membres permanents. Il y a donc inégalité de poids au sein de l'ONU. Comme l'a relevé Diego Arias du Vénézuela (concernant la Bosnie) les représentants des pays non-permanents n'ont pas accès à toutes les informations et surtout les décisions importantes sont prises à l'avance et en petit cercle non-démocratique par les représentants des grandes puissances.
Il serait intéressant de voir qui sont ces décideurs et si ce sont les mêmes (derrière les chefs d'Etat) qui ont pris ces décisions de laisser-faire tant en Bosnie-Herzégovine qu'au Rwanda.
Manifestement ces messieurs s'intéressent avant tout à défendre leurs semblables, et notamment la plupart des dictateurs et multimillionnaires, et s'enfoutent carrément de la vie des petites gens.
Il y a d'ailleurs les génocides violents et des génocides moins visibles, plus lents, mais tout aussi meurtriers au travers de la misère et de la faim. C'est un problème relevé par des travailleurs humanitaires et des porte-paroles des petites gens, comme Jean Ziegler, mais les grands s'enfoutent : le nombre de pauvres et de personnes mourant de faim ne fait qu'augmenter.
Seuls des mouvements sociaux, comme initiés en Tunisie et en Egypte peuvent contribuer à changer la situation, mais rien n'est encore vraiment acquis. Il manque pour soutenir ces mouvements populaires une OPU (Organisation des Peuples Unis), c'est-à-dire une organisation internationale qui représente vraiment les peuples et non comme l'ONU des minorités possédantes.
Le chemin est encore long, le mouvement altermondialiste est encore en gestation malgré des convergences évidentes.
Le jeudi 24 février 2011 à 16:37 #12121

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1302

Ce qui se passe actuellement dans les pays au sud de la Méditerranée est très important. On assiste à la fin du neo-colonialisme en Tunisie et en Egypte, par le biais des dictatures mises en place avec l'appui de la France et de la Grande-Bretagne. Ces peuples ont démontré une très grande maturité politique, malgré tous les obstacles anti-démocratiques et un très grand courage et détermination.
On peut ainsi mesurer ce qui nous manque dans nos pays, où les acquis sociaux sont petit à petit rognés.
L'admirable combat pour la liberté en Libye contre le despote Kadhafi est loin d'être terminé. On peut craindre le pire vu les menaces de génocide lancées par Kadhafi, qui n'hésite pas à s'en prendre à son propre peuple avec la complicité de mercenaires étrangers, africains et serbes. Ces derniers, dont une partie fonctionnait déjà depuis des années comme instructeurs des milices de Kadafhi, et d'autres arrivés récemment par centaines, sont prêts à tout, comme on a pu le voir d'abord en Croatie, ensuite en Bosnie et au Kosovo.
Comme toujours, la dite "communauté internationale" ne va pas intervenir. La déclaration de Juppé (complice des serbes dans la division de la Bosnie) est sans équivoque.
C'est donc aux mouvements populaires et solidaires d'agir pour aider les libyens à se débarasser de ce régime criminel et de ses mercenaires.
Est-ce qu'il existe une solidarité en Bosnie-Herzégovine ?
Le vendredi 25 février 2011 à 08:27 #12128

Chemin de paix - Srebrenica

fenouil
Membre
Avatar

Inscription : 02 avril 2008
Messages : 857
Site web

Sur quel site as-tu trouvé ces informations concernant les mercenaires serbes?
Merci d'avance
Le mardi 01 mars 2011 à 14:42 #12134

Chemin de paix - Srebrenica

Ivar
Admin
Avatar

Inscription : 20 mars 2008
Messages : 1302

Il suffit de taper : mercenaires serbes en libye sur Google et plusieurs sites apparaissent : "Libya al Youm" : site de l'opposition,
Global Voices ?, journal serbe "Alo" et "Kustarica forum", un site maltais qui révèle ce qu'ont dits les pilotes libyens qui ont atteri à Malte pour ne pas bombarder la population. Tous ces sites confirment qu'il y a des pilotes serbes dans les Mig qui bombardent la population des régions en rebellion contre Kadhafi.
Outre les instructeurs militaires serbes déjà sur place, il y a des arrivées de mercenaires serbes, nt. des ex-Bérets rouges.
Est-ce qu'il y a des informations à ce sujet dans les médias de Bosnie-Herzégovine ?
Il y a une collaboration depuis longtemps, ce qui explique que Kadhafi soutenait Milosevic et refusait la reconnaissance de l'indépendance du Kosovo.
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19
Accueil forums > Actualité > Chemin de paix - Srebrenica
Informations du forum
Statistiques du forum :
Nombre d'utilisateurs : 892
Nombre de discussions : 1295
Nombre de messages : 16321
Informations utilisateurs
Dernier utilisateur inscrit : Joe
Membres en ligne : 0
Invités en ligne : 8
Actuellement en ligne :
bhinfo, l'actualité bosnienne Dzana
Tous droits réservés - Site, forum et blog auto-propulsés par un CMS fait maison